RSS

Suzanne au pays des merveilles : La femme, l’égale de l’homme

20 avril 2012

Suzanne Amokrane

PUBLIE LE : 20-04-2012 | 00:00 | PAR SUZANNEAMOKRANE@YAHOO.FR

Que reste-t-il, donc, à la femme pour être l’égale de l’homme ? Rien, à vrai dire, puisqu’elle est déjà aussi mal élevée que l’homme.

Suzanne au pays des merveilles : La femme, l’égale de l’homme dans Suzanne Amokrane article-53449-01
Mes collègues — que Dieu leur pardonne — ont été surpris de voir qu’un match de filles à Constantine s’est terminé par une bagarre générale qui a envoyé cinq d’entre elles à l’hôpital. Mais, mes chers amis, les temps ont bien changé de nos jours, non ? Aujourd’hui, les Algériennes se bagarrent, se droguent, fument, mettent des chaussures qui puent comme les hommes. Elles insultent Dieu et disent des gros mots comme les hommes. Elles crachent par terre et jettent ce qui ne leur sert plus dans la rue, exactement comme les hommes ; elles chôment et travaillent aussi comme les hommes ; elles se suicident, volent, tuent et vont en prison également comme les hommes. Elles conduisent mal et se conduisent aussi mal, font de la politique, arnaquent et mentent comme les hommes. Elles dorment dehors et arrivent à avoir des logements aussi comme les hommes. Elles arbitrent, elles pilotent des avions, elles gèrent des entreprises et se font respecter comme les hommes. Elles sont policières, gendarmes et terroristes aussi comme les hommes… Pour ne pas trop vous ennuyer, je dirais juste qu’elles font tout comme vous, chers messieurs. Il y en a même qui écrivent sur le football comme moi et qui agacent beaucoup les lecteurs comme vous. Que reste-t-il, donc, à la femme pour être l’égale de l’homme ? Rien, à vrai dire, puisqu’elle est déjà aussi mal élevée que l’homme. C’est la modernité qui le veut. Malheureusement.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...