RSS

Bilan du secteur de l’éducation, de l’indépendance à nos jours

8 avril 2012

Non classé

DANS LE CADRE DE LA SÉRIE DE RENCONTRES AVEC LES RESPONSABLES DES DIFFÉRENTS SECTEURS, LES REPRÉSENTANTS DE LA PRESSE NATIONALE ONT BÉNÉFICIÉ DES INFORMATIONS RELATIVES AU SECTEUR DE L’ÉDUCATION DEPUIS L’INDÉ-PENDANCE. 

En effet, entre ce qui existait au lendemain de l’indépendance comme infrastructures et ce qui existe aujourd’hui, l’on se rend compte de l’effort titanesque qui a été fait. A ce sujet, pour la wilaya de Blida, nous remarquons qu’en 1962 le nombre d’écoles primaires ne dépassait pas les 67, selon un haut responsable de la direction de l’éducation de Blida qui précise que bon nombre d’entre elles étaient en préfabriqué, 6 CEM dont trois en préfabriqué et seulement trois lycées dont deux à Blida et un à Boufarik. Ce qu’il y a lieu de souligner, c’est que les difficultés que rencontraient ceux qui avaient réussi au BEG à l’époque et qui devaient poursuivre leurs études dans l’un de ces trois lycées, surtout pour ceux qui habitaient les contrées lointaines de la wilaya, notamment dans sa partie est, et qui étaient accueillis par le lycée Ibn-Toumert de Boufarik. Au regard de cette situation, les autorités du pays ont mis en œuvre tous les moyens afin de construire, en un temps très court, assez d’établissements scolaires pour accueillir tous les Algériens en âge d’être scolarisés et, surtout, pas loin de leur domicile. Et c’est ainsi que, de 1962 à 1999, le nombre d’écoles primaires est passé à 283, la construction de 89 CEM et 28 lycées pour chaque daïra. Selon le même responsable le taux d’occupation des classes, et malgré toutes ces réalisations, est resté assez élevé, ce qui a obligé les responsables à redoubler d’effort et à construire de nouveaux établissements scolaires à travers la wilaya afin de garantir une scolarisation normale à tous les enfants. Tout cela a fait que le nombre d’écoles primaires a encore augmenté pour arriver, en 2010, à 335, celui des CEM à 126, soit une augmentation de 37 établissements en une dizaine d’années, alors que celui des lycées est passé à 38. C’est aussi le nombre de cantines scolaires qui a atteint à la même période le nombre de 177, faisant bénéficier 59 000 élèves de repas chauds et équilibrés. Enfin, il y a lieu de rappeler que l’effort entrepris jusque-là va crescendo dans la continuité puisque, pour le quinquennat 2010/2014, il est prévu la réalisation de 45 écoles primaires dont trois pour remplacer les écoles en préfabriqué, 9 CEM et 9 lycées. D’autres infrastructures d’accompagnement sont aussi programmées comme les 16 cantines scolaires, 12 demi-pensions pour les CEM, 4 salles de sport, 24 terrains de sport et 3 UDS (Unités de dépistage et de suivi). Quoi qu’on dise sur ce secteur, il n’en demeure pas moins que les responsables locaux ont programmé d’autres établissements dans le cadre du plan complémentaire de 2013 et ils n’attendent que l’accord du ministère des Finances pour débuter les travaux. Ce programme, a-t-on appris, consiste en 16 nouvelles écoles primaires, 8 CEM et 9 lycées de 1 000 places chacun. Toutes ces réalisations permettront de ramener le taux d’occupation des classes à des niveaux assez bas, permettant ainsi à tous les élèves une scolarisation dans des conditions avantageuses.

A.-B. M.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...