RSS

Plantation par El-Guellil

28 février 2012

Chroniques

Il nous faut faire pousser des noyaux d’avocats qui mettront fin aux erreurs judiciaires. Puissions-nous un jour libérer les voix ferrées, ces voix silencieuses qui ne savent dire que «el hamdoullah c’est le mektoub». Il nous faudrait faire pousser des graines de palmiers qui donneraient des dates pour remplacer celles que l’on fête avec faste à coups de milliards de dinars, de milliers de convives, de centaines de caméras.  Dates où la jeunesse ne se reconnaît plus, date Deglet nar, qui cachent mal le bradage de Deglet nour.Il nous faudrait faire pousser quelques-uns vers la sortie, afin de libérer les édifices de la décision qui ont fait de notre force productive des ombres humiliées par le besoin.Oui il nous faudrait pousser dehors même leur relève.

Ces fils de sous-ministres, leurs cousins, leurs sœurs, leurs bagnoles qui souillent les coins des parkings populaires, leurs corps arrogances qui s’exposent dans les soirées-vitrines éructant des conversations tiers-mondaines.

Ils nous faudrait faire pousser des graines de stars pour nettoyer l’écran de notre télévision qui bégaie les mêmes noms, les même visages, les mêmes thèmes trop maquillés où ne se reconnaissent que ceux qui « castinguent » avec l’espoir d’une distribution de cachets. Cachez-nous ces visages qu’on ne peut plus voir. «Zappez, khouti, zappez». Cachez-nous ces décors moches où l’on ne croise aucune vérité si ce n’est la laideur humaine et le mauvais goût.

Il nous faudrait faire pousser dans toutes les cités, dans toutes les écoles, dans tous les collèges et lycées des terrains de sport, pour apprendre aux enfants comment combiner une attaque pour mieux se défendre et inscrire un but à leur vie.

Il nous faudrait pousser, pousser. Faire pousser la colère là où a été plantée la misère qui orne nos artères. Là où l’Occident veut faire pousser les barbes.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...