RSS

HALIM MOKDAD. UN GRAND REPORTER AU GRAND CŒURDE AMAR BELKHODJA La bibliothèque ne brûlera point !

28 février 2012

LITTERATURE

Culture : En librairie

Ce livre est tout à fait le type d’ouvrage que nous aurions souhaité avoir pendant les années qui ont suivi l’indépendance de notre pays. Celui dont les écrits rapportent fidèlement et avec toute l’honnêteté intellectuelle requise des événements, tels que réellement vécus par nos aînés durant la guerre de Libération. 
En rendant hommage à l’un des acteurs les plus émérites de la presse algérienne, l’auteur nous fait à la fois découvrir Halim Mokdad, le patriote, l’homme au grand cœur, — pour paraphraser le titre même du livre — et aussi le reporter aux qualités avérées. De ses escapades journalistiques dans l’Algérie profonde, Halim rapportait au bout de sa fine plume les véritables préoccupations et conditions de vie des ruraux du fin fond de notre vaste pays. Dans cet ouvrage, l’auteur lui rend hommage. Mais, bien plus qu’un simple témoignage, Amar Belkhodja lui consacre un authentique livre mémoire. L’on apprend ainsi à le connaître, à le situer dans son élément naturel, parmi les siens. Tous celles et ceux, nombreux, qui l’ont côtoyé, respecté et aimé. Halim Mokdad a fait ses débuts en tant que journaliste sur les ondes d’Alger Chaîne III en 1963 avant de rejoindre le journal El- Moudjahid pour une longue carrière, ficelée plus tard par un passage à Alger Républicainet El- Watan. En 1979, il réalisa un grand reportage intitulé Les mollah à l’épreuve du pouvoir sur la révolution sociale en Iran, paru dans les colonnes d’ El-Moudjahid. En 1987, le journaliste signe un reportage sur la ville de Berrouaghia, rendant un hommage aux martyrs qui sont tombés face à leur bourreau, le sinistrement célèbre gendarme-tortionnaire, Roger Fleury. Né le 17 novembre 1936 à Saoula, ce doyen de la presse algérienne est décédé le 7 mars 2001 à l’âge de 65 ans. Halim Mokdad. Un grand reporter au grand cœur est un ouvrage qui milite contre l’oubli, l’indifférence et l’amnésie programmée. C’est un livre référence, riche en informations puisées du sérail. Grâce à de tels écrits, les vieux peuvent mourir en paix… La bibliothèque ne brûlera pas !
Sabrinal
Halim Mokdad. Un grand reporter au grand cœur, de Amar Belkhodja, paru aux éditions El-Kalima. 160 pages.

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/02/27/article.php?sid=130820&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...