RSS

Il manque un visage pour décorer la barbe par Kamel Daoud Il manque un visage pour décorer la barbe par Kamel Daoud

21 février 2012

Non classé

L’Algérie sera-t-elle islamiste après le 10 mai ? 
Pour répondre, il faut définir un régime islamiste. C’est un régime où la police chasse les couples dans les jardins, pas les voleurs dans les rues. C’est un endroit où la mosquée est plus grande et mieux équipée et plus décorée que le pays. C’est un espace où ceux qui ne font pas le ramadan vont en prison. C’est une parenthèse où aucune autre religion n’est tolérée sauf si on peut la compter sur le bout des doigts. C’est un tribunal où un converti au christianisme est jugé pour apostat. C’est une affaire où le ministre des Affaires religieuses se mêle de toutes les affaires. C’est une TV qui parle des zaouïas, des oulémas en cendres et pas de la lune à chausser ni de la conquête de l’espace. C’est un territoire où le crime est de ne pas prier, pas de ne pas travailler ou de ne pas respecter un feu rouge. C’est un ici-bas qui a les plans, les tarifs, les météos de l’au-delà. C’est donc une patrie des « chevaliers du Coran » et pas des algorithmes. C’est une salle vaste où l’on s’assoit pour commenter le coran pendant que les Chinois travaillent et construisent la salle. Et, par la suite, c’est un régime qui a peur de la mort, qui distribue des omras gratuites et pas des bourses pour ses inventeurs. C’est un chef qui a l’index acéré, le regard dur, la paranoïa universelle, le discours facile et une conception de l’économie qui se résume à une caravane qui va de Hong-Kong à Sétif. C’est aussi des journaux qui parlent de fatwas et de cheikhs ès excisions. C’est aussi le voile obligatoire, la barbe bien vue sur le CV, l’ablution capable de stopper la fonction publique et les administrations, les écoles où l’on enseigne les généalogies des prophètes et pas la multiplication. Un Etat islamiste est un Etat où l’Autre est une menace, la jupe, une affaire nationale, la fainéantise, un signe de ferveur religieuse, la femme, un mal nécessaire, la liberté, une importation suédoise et le but de la vie est de mourir vite pour renaître au paradis. 

C’est donc un peu la topographie d’un Etat islamiste ? C’est déjà le cas en Algérie ? Et bien oui. Il ne nous manque qu’un parlement islamiste, avec un chef d’Etat comme Belkhadem et une police des mœurs, des opposants pendus aux poteaux et un mufti de la république qui n’existera plus. Le reste on l’a déjà. 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...