RSS

BILLET Au four et au moulin !

18 février 2012

BILLET

Détails
Publié le Lundi, 06 Février 2012 10:42
Écrit par Didi Baracho

Par Didi Baracho

Hier, j’étais invité à dîner chez ma tante. Il fallait par respect, comme on dit, accepter l’idée de passer une journée non éthylique. Chez nous, l’alcool a très mauvaise réputation. J’en ignore la raison, mais il est systématiquement associé aux mauvais garçons. C’est probablement ce qui incite la plupart de nos Indigènes croyants et très pratiquants à préférer le joint à la bière. Même quelques-uns de nos constitutionnalistes ont admis la chose. Certes, le cannabis marocain pue beaucoup moins que notre houblonnée, mais il est clair que le produit est tout aussi hallucinogène et l’un et l’autre feraient passer les versets sataniques pour une fatwa de Abassi Madani. 
Bref, bien j’adorasse ma vieille tante, je crus que j’allasse m’ennuyer pendant cette soirée. En vérité, pas du tout ! Très au fait de l’actualité, ma chère parente commença, entre deux louches de chorba, par m’annoncer que Abdelmalek Sayah, ex-bourreau chargé des procès expéditifs de notre grande monarchie militaro-républicaine, a été nommé récemment à la tête d’un observatoire de lutte contre la corruption. À partir de là, ma tante, en bonne vieille commère, sortit sa langue de vipère et s’en alla me rappeler que l’ancien procureur était un homme d’affaires aguerri. Qu’il aurait, entre autres, importé des voitures en veux-tu, en voilà
Ma tante, dans sa profonde naïveté n’a pas compris que dans notre pays, nous avons tous une chance inouïe. Oui ! Les Indigènes, même universitaires et honnêtes resteront des Indigènes. C’est grâce à des gens comme Sayah que l’Algérie continue de tourner. Il nous faut des responsables qui savent être au four et au moulin, au ministère de l’Injustice et dans le commerce de voitures, au ministère de la Défense et dans l’importation de blé, au ministère de l’Intérieur et dans le négoce des pièces détachées, à la présidence de la République et dans toutes les autres affaires, au DRS et à la Sonatrach, etc. Ces vieilles personnes ignorent que chez nous, même moi, je pourrai un jour, si les généraux M. dit T et T. dit B. le veulent bien, devenir ministre des Affaires religieuses, des mosquées et des tapis de prières. Mais ça, c’est une autre histoire. Alors, malgré tout, vive les Indigènes !

didi.barachodz@gmail.com

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...