RSS

Contes populaires Un patrimoine à sauver -Amnay Idir

17 février 2012

Nora Aceval

 El Watan : 14 – 03 – 2006

La bibliothèque nationale d’Algérie (BN) à Alger a accueilli, dimanche dernier, la conteuse et auteure Mme Nora Aceval pour animer une conférence autour du thème « Contes des hauts-plateaux de Tiaret, contes et contexte ».
Dans son intervention, elle relève que cela fait 16 ans qu’elle travaille sur les contes. Un pan de la mémoire collective à laquelle elle s’intéresse avec « passion ». Ainsi, elle souhaite contribuer « à sauver au moins une partie de notre patrimoine oral. Car j’ai pris conscience que ces contes risquent de disparaître.Dans cinquante ans, on ne trouvera pas de conteurs ». Les contes en question sont recueillis auprès des populations nomades des hauts-plateaux de Tiaret, dont Nora Acival est originaire, d’où cette « empreinte de nomadisme et de sédentarité qui les caractérise ». Elle a effectué un travail de collecte de dix ans. « On ne raconte que des histoires qu’on aime. Une conteuse doit croire en l’histoire qu’elle raconte même si elle est fictive. Chaque conteuse est unique en son genre », explique-t-elle. Cependant, une telle vocation exige des qualités entre autres « avoir une bonne mémoire. En plus, pour être crédible, la conteuse doit s’oublier et disparaître derrière le conte, même si l’auditoire sait qu’il est fictif. Elle ne doit pas s’entourer d’accessoires. Elle s’habille d’une manière simple. » La même intervenante indique que les contes aiguisent l’imaginaire de l’enfant et suscitent son éveil. Ils sont utilisés par des psychanalystes pour soigner leurs patients. Dans ce cas de figure, le psychanalyste est tenu de choisir son conte, qui doit être adapté à la situation du patient et à la nature de sa maladie. Notons que Nora Aceval a publié des recueils de contes en France. Il s’agit de L’Algérie des contes et légende (2003), Contes et traditions d’Algérie (2005), La science des femmes (Contes grivois du Maghreb) et Contes du Djebel Amour, tous les deux publiés au début de l’année en cours. Comme elle a participé à des colloques et collaboré à des revues sur le thème des contes. 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...