RSS

troisième édition du concours contes et légendes du patrimoine saharien.

15 février 2012

1.Contes

Culture

Mardi, 14 Février 2012

…culture en bref…

Par : Rubrique Culturelle

Contes et légendes du patrimoine saharien
Sous le patronage de la ministre de la Culture et du wali de Tamanrasset, le festival culturel international Abalessa-Tin Hinan des arts de l’Ahaggar lance la troisième édition du concours contes et légendes du patrimoine saharien. Le concours est ouvert à toute personne en mesure de restituer un conte ou une légende inspirée du patrimoine saharien. Deux catégories sont instituées : catégorie production écrite et catégorie production enregistrée (audio ou vidéo). Les productions écrites ou enregistrées peuvent être présentées dans l’une des trois langues (tamazight, arabe ou français). Un jury composé de spécialistes du patrimoine culturel sélectionnera les productions selon les critères techniques et artistiques contenus dans le règlement du concours (visible sur : www.festival-tamanrasset-ahaggar.com). Dans chacune des deux catégories, le concours récompensera les deux meilleurs contes dans chacune des langues. Les productions audio et vidéo doivent être adressées au Centre des arts et de la culture du Palais des raïs, Bastion 23, maison 7, Alger. Les productions écrites peuvent être adressées à la même adresse postale ou à l’adresse électronique concours@festival-tamanrasset-ahaggar.com. Dernier délai d’envoi : 2 avril 2012. Le palmarès du concours sera annoncé à l’inauguration du mois du patrimoine 2012 (18 avril au 18 mai).

Spectacle “El-Kenz” au théâtre régional de Batna
La pièce théâtrale pour enfants El-Kenz, écrite par Fouzi Boussellah et mise en scène par Bensaïd Azzeddine, a été présentée, vendredi dernier, au théâtre régional de Batna. La pièce raconte l’histoire de deux frères orphelins : Mimou, le grand frère vendeur de journaux et de fleurs (interprété par le comédien Fouzi Boussellah), et Chatira, le jeune frère, un élève scolarisé (Sif-Eddine Brahimi). à la mort de leur père, Mimou prend en charge son petit frère, qui délaisse ses études suite au décès de son père. L’aîné est contrarié par le comportement de son frère. Une animosité s’installe. Le jeu des comédiens montre tout autant l’abrutissement que la démence et la brutalité. La pièce a évolué dans un seul décor plein d’objets familiers et hétéroclites, dans un amas suggérant le désordre, que le spectateur — même adulte — n’arrive pas à déterminer le lieu où se déroule la scène. Les moments difficiles qui ont traversé la pièce ont altéré sa profondeur.
B. Boumaïla

Grand Prix  Aïcha-Haddad
L’établissement Arts et Culture organise la sixième édition du grand prix Aïcha-Haddad de la meilleure peinture. Ce concours est ouvert à tous les amoureux de la peinture et s’adresse à tous les artistes algériens. Chaque participant doit présenter trois œuvres au maximum sans limitation de format et sans thème précis. Le dépôt des œuvres devra se faire avant le 25 février 2012 au Centre de loisirs scientifiques (5, rue Didouche Mourad, Alger). La remise des prix aura lieu le 8 mars 2012

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “troisième édition du concours contes et légendes du patrimoine saharien.”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Concours : Contes et légendes du patrimoine algérien
    le 15.02.12 | 01h00

    Sous le patronage de Madame la ministre de la Culture et du wali de Tamanrasset, le Festival culturel international Abalessa, Tinhinan des arts de l’Ahaggar, lance la troisième édition du concours «Contes et légendes du patrimoine saharien».

    Le concours est ouvert à toute personne en mesure de restituer un conte ou une légende inspirés du patrimoine saharien. Deux catégories sont instituées :
    - Catégorie production écrite ;
    - catégorie production enregistrée (audio ou audiovisuel).
    Les productions écrites ou enregistrées peuvent être présentées dans l’une des trois langues suivantes : tamazight, arabe ou français. Un jury composé de spécialistes du patrimoine culturel sélectionnera les productions selon les critères techniques et artistiques contenus dans le règlement du concours (visible sur : http://www.festival-tamanrasset-ahaggar.com).
    Dans chacune des deux catégories, le concours récompensera les deux meilleurs contes dans chacune des langues tamazight, arabe et français.
    Les productions audio et audiovisuelles doivent être adressées à: Centre des arts et de la culture du Palais des raïs, Bastion 23, maison 7, Alger. Les productions écrites peuvent être adressées à la même adresse postale ou à l’adresse électronique concours@festival-tamanrasset-ahaggar.com
    Dernier délai d’envoi : 2 avril 2012.
    Le palmarès du concours sera annoncé à l’inauguration du mois du patrimoine 2012 (18 avril-18 mai).

    © El Watan

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...