RSS

«L’expérience algérienne» de Pierre Bourdieu Par Kader Bakou

15 février 2012

Chroniques

Culture : Le coup de bill’art du Soir

Un colloque international sur Pierre Bourdieu, s’est tenu en 2003 au Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques à Alger. Dans un documentaire projeté en cette occasion, nous avons vu le sociologue français tourner en dérision, devant des milliers d’étudiants, les partisans du «moins d’Etat» (c’est-à-dire de la privatisation) dans l’économie et qui deviennent des partisans du «+d’Etat» dans le sécuritaire. 
Par son engagement, Pierre Bourdieu (1930-2002) est devenu, à la fin de sa vie, l’un des acteurs principaux de la vie intellectuelle française. Sa pensée a eu une influence considérable dans les sciences humaines et sociales. Son œuvre sociologique est caractérisée par une analyse des mécanismes de reproduction des hiérarchies sociales. Bourdieu insiste sur l’importance des facteurs culturels et symboliques dans cette reproduction, critiquant, ainsi, le primat donné aux facteurs économiques dans les conceptions marxistes. Ce qui est appelée «la période algérienne» de Bourdieu a été décisive dans sa carrière de sociologue. Son séjour en Algérie lui permis d’écrire Sociologie de l’Algériesorti en 1958. En 1963, il publie Travail et travailleurs en Algérie. Une année plus tard, il publie, en collaboration avec l’Algérien Abdelmalek Sayad, Le Déracinement. La crise de l’agriculture traditionnelle en Algérie,un livre sur la destruction de l’agriculture et de la société traditionnelle, et la politique de regroupement des populations par l’armée française. Pierre Bourdieu a également conduit une série de travaux d’ethnologie en Algérie. Ses principaux travaux sur la théorie de l’action comme Esquisse d’une théorie de la pratique (1972) et Le Sens pratique (1980) sont le fruit d’une réflexion anthropologique sur la société kabyle traditionnelle. Durant la «décennie noire», Pierre Bourdieu a soutenu les intellectuels algériens. L’axe central de son engagement dans la vie consiste en une critique de la diffusion du néolibéralisme et des politiques de démantèlement des institutions de l’État-providence. Sa critique sociale a fait de lui une des figures du mouvement altermondialiste. En 1993, Pierre Bourdieu a publié La Misère du monde, un ouvrage d’entretiens, qui cherche à montrer les effets déstructurant des politiques néolibérales, et qui a eu un franc succès public. Et si on avait écouté Bourdieu ?
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/02/15/article.php?sid=130310&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...