RSS

Aux âmes bien nées … Par Kader Bakou

12 février 2012

Chroniques

Culture : Le coup de bill’art du Soir

Si certains n’utilisent les réseaux sociaux que pour être «contre», d’autres, au contraire, se servent de ce moyen de communication de masse pour construire et aider les autres. C’est le cas de Soumia, Yassine, Yasser et leurs amis. Leur objectif : construire un centre de soutien psychologique pour les jeunes en détresse. Les contacts virtuels sur Facebook sont devenus réels dans la vie. Yassine, de qui émane l’idée, a déjà choisi le lieu : Médéa. 
Avec l’aide d’architectes bénévoles, le plan est déjà prêt. Yassine et ses amis ont pensé à tout. Ils ont même pris en compte la direction des vents dominants et prévu de planter des arbres en brise-vents afin d’atténuer leur force. Le bâtiment sera, en outre, «écologique» et aura une auto- suffisance énergétique grâce aux panneaux solaires dont il sera équipé. L’autre objectif de ces jeunes, c’est de mobiliser les hommes et les femmes de bonne volonté autour de ce projet afin qu’il soit financé par des fonds privés et non par le budget de l’Etat. «Lors de catastrophes naturelles, nous avons vu que l’esprit de la solidarité chez les Algériens existe toujours. Nous voudrions aussi que cette solidarité se fasse sentir tout le temps et dans la vie de tous les jours», explique Yassine. Des contacts ont déjà été établis avec des hommes d’affaires, des officiels et des célébrités comme les artistes Salah Aougrout, Hakim Salhi ou Salima Souakri (ils veulent aussi contacter les médias). Pourquoi le choix de Médéa ? «J’ai choisi Médéa parce que je suis un enfant de cette ville. Mon message est que si chacun de nous essaye de développer sa région, c’est toute l’Algérie qui va se développer», explique Yassine. Soumia, Yasser et Yassine sont jeunes (le plus âgé des trois a 28 ans), mais comme disait Corneille, aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. «Nous voudrions laisser quelque chose aux générations futures», explique-t-il. Bravo les jeunes et bon courage !
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/02/12/article.php?sid=130154&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...