RSS

Ce haut sommet de l’Etat que la neige n’atteint pas par Kamel Daoud

9 février 2012

Chroniques

Qu’est-ce que le froid ? C’est quelque chose qui touche la peau, mord le cou, remonte le long des bras puis boit la chaleur et ne laisse que l’interrupteur. Avant-hier, un Conseil des ministres. Comme relevé par des journaux, on y a parlé d’élections prochaines, de blanchiment d’argent, des retraites des fameuses «décisions individuelles relatives aux emplois supérieurs de l’État»
et de la création de 73 emplois bien payés avec l’augmentation des sièges de députés. Comprendre argent, avantages et carrière des intimes. Neige-t-il en haut ? Non. Car les altitudes de l’Etat ne sont pas celles de la géologie et de la météo. En haut, il ne fait pas froid et la neige tombe du bas vers le haut qu’elle n’atteint pas. Quand il pleut, il pleut aussi du bas vers le haut : des pierres contre le maire, des demandes de logements, des promotions et des cooptations. Des applaudissements aussi, et des bus de militants. Le haut est un haut contraire à la gravitation. C’est vers le bas, chez le peuple que la terre est lourde, le nuage inutile et les choses retombent sans avoir changé le monde ou la vie. En haut donc, il n’a pas neigé cette semaine, on n’a pas manqué de gaz et il n’y a pas eu de coupures d’électricité, ni de routes bloquées, ni d’Algériens pris entre la neige et les ancêtres. On n’y a pas appelé au secours les gendarmes et les pelleteuses et on n’y pas acheté la bouteille de butane au prix d’un puits de pétrole au Sud. La preuve ? Le dernier Conseil des ministres n’a pas dit un mot, un seul sur les morts algériens durant cette vague exceptionnelle. Sur cet hiver dont se souviennent les gens de 1950. Pas une phrase sur les villages bloqués, les écoles fermées, les villes isolées et les rescapés. Les intempéries sont les affaires de Dieu et donc l’un des dossiers du ministre des Affaires religieuses. D’ailleurs, c’est le seul qui parle ces jours-ci : élections, imams, fatwa, églises, confessions, oulémas et il a même appelé à une prière contre la sécheresse contre laquelle on a eu une neige exceptionnelle. Et les autres ministres, amis de l’Etat, pupilles du pouvoir, Frères dirigeants ? Non. Chacun était chez lui, ou dans son bureau, en haut lieu qui n’a pas le même climat qu’en haute altitude.

Il s’agit donc de deux pays situés l’un sur l’autre, séparés par un vacuum ou une veste imperméable ou un double vitrage athermique. Quand il pleut en bas, cela ne veut pas dire qu’il neige en haut. Ce n’est pas la même atmosphère, les mêmes stratosphères. Le Régime ne vit même pas dans les nuages. Il vit et parle et se réunit au-dessus. Ce qui est une altitude plus haute que l’altitude. Il ne neige pas sur le plus haut sommet de l’Algérie.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...