RSS

Le pouvoir patauge !Par B.Nadir

7 février 2012

Chroniques

On a annoncé la création de plus de dix sept nouveaux partis politiques alors que l’on disait, autre fois, que l’on avait suffisamment et que nous vivions dans une «réelle» pluralité. Mais, le citoyen sait que tout cela n’est qu’un décor sachant, très bien, que ces partis vont se casser lors des législatives, car n’ayant ni les moyens pour faire la promotion de leur vision, ni les capacités de rivaliser avec les grosses cylindrés et proches du pouvoir. Les seuls où les rares, qui pourront tenir la route, sont les partis islamistes car ayant le vent en poupe et leur discour est «simple». La majorité des partis agréés ne recherchent que des sièges sans pour autant proposer l’alternative ou passer réellement dans l’opposition en favorisant le travail de proximité. C’est ainsi,que nous assistons à des meetings où l’on se veut «différent» tout en se disant «incapables» et «dépassés». Ces partis, à l’exception des relais de l’ex-FIS, ne disposent ni de journaux, ni de télévision et encore moins de moyens. En Face, l’Etat ne fait rien du tout pour valoriser la politique et l’opposition. La télévision est «unique » et elle ne changera pas malgré les discours. Le Pouvoir veut, coûte que coûte, se donner raison pour laisser croire que les Démocrates ont tort en privilégiant des alliances avec les Islamistes. Mais, ces derniers ne veulent pas se contenter d’une place de spectateurs, ils veulent, aujourd’hui, le pouvoir. Le pouvoir veut prouver qu’il aurait réussi à minimiser la pesanteur des intégristes. Mais, il semble, aujourd’hui, craindre une forte abstention, qui sera favorable qu’aux islamistes. A trois mois de l’échéance, le pouvoir fait face à des émeutes et des protestations spontanées et parfois violentes comme celles de Laghouat et de Tiaret. Les partis laissent faire rien que pour discréditer le pouvoir en espérant un «vote sanction ». En face le pouvoir perd le Nord. L’Etat est aussi dans le même bourbier que le pouvoir, car les scandales de corruption et d’abus fragilisent les instances de l’Etat. Le citoyen préfère regarder le spectacle. Le mouvement associatif est fragilisé pour diverses raisons, dont la loi des associations, soit l’ancienne ou la nouvelle. Les hommes du pouvoir rassurent que la menace intégriste est bien minime. Est-ce qu’ils oseront faire face au peuple en cas de victoire des islamistes?

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...