RSS

Les paroles s’en vont mais les beaux parleurs restent

2 février 2012

Chroniques

Voxpopuli : CHRONIQUE DE CHLEF

Vous avez ma parole ! Et c’est une parole d’homme mes frères qui s’adresse à vous ! Ce n’est pas une parole en l’air ! Vous me connaissez ? Je suis droit ! Il faut me croire.
Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles. Ce ne sont pas de belles paroles ! Je le jure ! Et je ne mens pas. Tendez-moi la main et je travaillerai pour vous. Paroles, paroles, paroles. Tout le monde me connaît «Ya elkhawa ! «Je suis Flen et je marche nichane et je ne manque jamais à ma parole. La parole chez moi, c’est comme du fer. Moi, je suis de ceux qui meurent pour «El-Sene» (la langue). Je ne suis pas de ceux qui ont un flanc renard et l’autre flanc loup. Donnez-moi vos voix et je vous donnerai ma parole. Donnant ! Donnant ! Je suis loyal envers ceux qui me font confiance. C’est un serment que je fais ici devant Dieu. Et j’engage ma parole pour défendre et faire ce que je dis. Vous êtes tous témoins. Je suis un homme de foi, de principe et mon idéal et la droiture. Faites-moi confiance et vous ne le regretterez pas dans l’avenir. Pour cela, votez pour moi mes frères. Je vous donnerai des logements à tous. Et il y aura du travail pour tous. Je combattrai la corruption partout où elle se situe. La porte de mon bureau sera toujours ouverte aux citoyens. Moi je travaille dans la transparence et je suis blanc comme neige. Je ne mange pas le pain qui provient du H’ram (péché) et je crains Dieu. Je vis de ma sueur et de mon revenu gagné honnêtement. Et c’est ainsi à chaque échéance élective. Aussi le moment venu de la convocation électorale et après avoir pris le soin de désigner nos futurs élus. Ces faux usagers du serment nous embobinent à chaque fois avec leurs fausses promesses électorales. Et dès qu’ils accèdent à leurs objectifs, ils perdent subitement la mémoire et se cachent derrière l’oubli pour mieux nous rouler encore une fois de plus dans la farine comme des sardines, comme toujours… 

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/02/02/article.php?sid=129720&cid=49

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...