RSS

Voxpopuli : CHRONIQUE D’AOKAS …. Et la harga par voie césarienne Donc la harga par les mers et par les airs n’a pas suffi. Il fallait y penser aussi par les mères. Aller accoucher à Paris, pardi il fallait avoir de la jugeote ! Droit de sol mais pas de sang, voilà ce qui fera certainement réagir les plus nationalistes. Enfin et la sage-femme ou le médecin qui avaient assuré la venue au monde du bébé sur un sol convoité, voulu et défendu, avaient-ils exigé qu’elle soit une femme ? C’est la dernière des exigences, sinon on risque de se faire renvoyer en son patelin où vous pouvez accoucher avec douleurs et avoir cette référence D.Z. qui, autrefois, faisait honneur. Donc on a une première vision, si jamais il sera président, les accouchements de toutes les Algériennes se feront à Paris, Londres et qui sait Tokyo. A la fin du mandat surtout si c’est à vie il n’y aurait même pas de jeunes pour assurer la «khalifa» sauf si on importait des binationaux mais dans ce cas, dans quelle langue ils feront les discours, celle de Molière, de Shakespeare ou autre ? Enfin, l’avenir nous dira que ces messies du vingt et unième siècle ont des ressources pour nous surprendre. Les récents succès islamistes en Tunisie et en Égypte ont ouvert grand le ventre de nos adeptes, ils ont même sacrifié la position déjà enviée depuis longtemps et ont eu le courage de plonger dans la gadoue pour se faire voir le temps des élections afin de tromper l’œil qui les verra. Cet œil dira voilà les gens qui se trompent jusqu’au cou et n’ont pas peur du coût à payer. Voilà la trempe d’hommes que recherche une partie du peuple qui croit aux sornettes de ces nouveaux gageurs des droits et autres opérations de gang qui ne profitent qu’à ceux qui les mènent. Heureusement que la majorité du peuple est lucide et n’est pas dupe pour croire à ces promesses mièvres provenant de bouches mielleuses et qui sentent la tromperie. On avait vu dans le passé des promesses provenant de minarets à forts décibels qui n’ont jamais été tenues. Donc pour ceux ou celles qui ne sont pas des laissés-pour-compte, qui de surcroît ont un père génial, une mère intelligente, leur harga est organisée à un âge très bas ; la loi ne dit rien et en plus vous aide à vous établir n’importe où. Qui sait si ce nouveau poupon n’aurait pas un beau nom et surtout un bon compte bien rempli avant même qu’il commence à marcher ou à prononcer les premières syllabes. Dire que pareils bébés ne sont pas nés avec la cuillère en or dans la bouche, c’est défier les lois de la nature, cette nature qu’on dénature par des calculs bien humains. A. Gouchène

29 janvier 2012

Chroniques

Voxpopuli : CHRONIQUE D’AOKAS ….
Et la harga par voie césarienne

Donc la harga par les mers et par les airs n’a pas suffi. Il fallait y penser aussi par les mères. Aller accoucher à Paris, pardi il fallait avoir de la jugeote !
Droit de sol mais pas de sang, voilà ce qui fera certainement réagir les plus nationalistes. Enfin et la sage-femme ou le médecin qui avaient assuré la venue au monde du bébé sur un sol convoité, voulu et défendu, avaient-ils exigé qu’elle soit une femme ? C’est la dernière des exigences, sinon on risque de se faire renvoyer en son patelin où vous pouvez accoucher avec douleurs et avoir cette référence D.Z. qui, autrefois, faisait honneur. Donc on a une première vision, si jamais il sera président, les accouchements de toutes les Algériennes se feront à Paris, Londres et qui sait Tokyo. A la fin du mandat surtout si c’est à vie il n’y aurait même pas de jeunes pour assurer la «khalifa» sauf si on importait des binationaux mais dans ce cas, dans quelle langue ils feront les discours, celle de Molière, de Shakespeare ou autre ? Enfin, l’avenir nous dira que ces messies du vingt et unième siècle ont des ressources pour nous surprendre. Les récents succès islamistes en Tunisie et en Égypte ont ouvert grand le ventre de nos adeptes, ils ont même sacrifié la position déjà enviée depuis longtemps et ont eu le courage de plonger dans la gadoue pour se faire voir le temps des élections afin de tromper l’œil qui les verra. Cet œil dira voilà les gens qui se trompent jusqu’au cou et n’ont pas peur du coût à payer. Voilà la trempe d’hommes que recherche une partie du peuple qui croit aux sornettes de ces nouveaux gageurs des droits et autres opérations de gang qui ne profitent qu’à ceux qui les mènent. Heureusement que la majorité du peuple est lucide et n’est pas dupe pour croire à ces promesses mièvres provenant de bouches mielleuses et qui sentent la tromperie. On avait vu dans le passé des promesses provenant de minarets à forts décibels qui n’ont jamais été tenues. Donc pour ceux ou celles qui ne sont pas des laissés-pour-compte, qui de surcroît ont un père génial, une mère intelligente, leur harga est organisée à un âge très bas ; la loi ne dit rien et en plus vous aide à vous établir n’importe où. Qui sait si ce nouveau poupon n’aurait pas un beau nom et surtout un bon compte bien rempli avant même qu’il commence à marcher ou à prononcer les premières syllabes. Dire que pareils bébés ne sont pas nés avec la cuillère en or dans la bouche, c’est défier les lois de la nature, cette nature qu’on dénature par des calculs bien humains.
A. Gouchène 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...