RSS

Message d’amour et de tendresse d’un fils à sa mère disparue

28 janvier 2012

1.LECTURE

UNE RENCONTRE AUTOUR DU LIVRE TU NE MOURRAS PLUS DEMAIN A ÉTÉ ORGANISÉE, VENDREDI 27 JANVIER, À LA RÉSIDENCE DE L’AMBASSADE D’AUTRICHE EN PRÉSENCE DE L’AUTEUR, DOCTEUR EN MATHÉMATIQUES ET POÈTE ANOUAR BENMALEK, QUI EST REVENU SUR LA GENÈSE DE CE LIVRE, CONSIDÉRÉ PAR LES CRITIQUES COMME L’UN DES PLUS FORTS ET PLUS INTIMISTES OUVRAGES DE L’ÉCRIVAIN. UN LIVRE PARU EN 2011 EN FRANCE ÉDITÉ PAR FAYARD ET EN ALGÉRIE PAR CASBAH ÉDITIONS.

Le livre que nous donne à lire, aujourd’hui l’auteur des Amants désunis, ô Maria, l’Enfant du peuple ancien et du Rapt, lève le voile sur la souffrance dans la quelle il s’est retrouvé plongé au lendemain du décès de sa chère maman. Abordant l’histoire du livre, l’auteur a précisé que son ouvrage livre un message de tendresse, d’amour et d’intelligence qui le lie fortement à sa mère et il invite le lecteur, à travers ce récit, à vivre le temps d’un souvenir dans la chaleur de cet amour maternel. «Ma généalogie est un roman. Mais aujourd’hui maman est morte, et le seul roman que j’aimerais écrire, c’est celui de l’amour que je ne lui ai pas assez manifesté», a-t-il confié. En précisant que ce travail ne relève pas de sa vie personnelle. Il évoque également la souffrance dans laquelle il s’est plongé le jour où sa mère a été admise dans un hôpital de la capitale pendant plusieurs jours, où elle avait succombé des suite d’une longue maladie. «J’ai vécu, à ce moment-là, d’intenses souffrances endurées au quotidien. Sa perte m’a laissé perdu, d’un seul coup, dans une grande explosion de souffrance», dit-il encore. Ce roman racontera, également, selon l’auteur, le deuil de sa mère. Une mère «d’origine suisse» qui a connu une enfance difficile après la séparation de ses parents, lorsque son frère et elle sont confiés à la garde de leur mère. Il parle, aussi, de son père moitié marocain, moitié mauritanien qui était sévère et imposait son autorité. L’auteur ne se limite pas dans ce contexte et retrouve également à travers son travail un regard d’un homme attentif pour évoquer les saveurs douces-amères du vécu social des Algériens, à savoir les bonheurs des moments de joie et les malheurs des angoisses et des difficultés. Né à Casablanca, d’une mère marocaine d’origine suisse et d’un père algérien, Anouar Benmalek a fait des études de mathématiques à l’université de Constantine. Il est titulaire d’un doctorat d’État en probabilités et statistique soutenu à Kiev et a enseigné comme professeur des universités à l’Université des sciences et des technologies d’Alger à Bab-Ezzouar. Il est l’auteur, entre autres des Amants désunis (Calman- Lévy) et de l’Enfant du peuple ancien (Pauvert) chez Fayard. Il a publié notamment ô Maria et le Rapt. Traduite en 10 langues, son œuvre a reçu plusieurs prix.

MEHDI ISIKIOUNE

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...