RSS

4e RENCONTRE EURO-ALGÉRIENNE DES ÉCRIVAINS “Les identités plurielles” en débat Par : Amine IDJER

23 janvier 2012

LITTERATURE

Culture Lundi, 23 Janvier 2012 

4e RENCONTRE EURO-ALGÉRIENNE DES ÉCRIVAINS  “Les identités plurielles” en débat  Par : Amine IDJER dans LITTERATURE 27_200_150

Chacun de nous naît dans une culture, grandit et adopte l’identité de ceux qui l’entourent, de ceux qu’il croise. Avec l’âge, nous développons une identité “plurielle”.

C’est dans cet esprit que, les 25 et 26 janvier  à 9h, à la salle des conférences de l’hôtel El-Djazaïr, la délégation de l’Union européenne en Algérie organisera la 4e Rencontre euro-algérienne des écrivains. Un rendez-vous littéraire qui donne la parole aux hommes et femmes de lettres des deux rives de la Méditerranée, aboutissant sur des discussions profondes entre les deux parties, permettant aux intellectuels algériens de se faire connaître par les intellectuels européens et vice versa. 
Organisée avec le concours des États membres de l’Union européenne, cette 4e rencontre est placée sous le signe des “Identités plurielles”. Elle réunira une brochette d’auteurs algériens et européens. Dans son allocution, Mme Laura Baeza, ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne, a déclaré que “le choix des Identités plurielles a été inspiré de l’essai de l’écrivain franco-libanais Amin Maâlouf, les Identités meurtrières”. Et d’expliquer que dans son essai, l’auteur “nous interpelle sur le sens de l’identité (…)”. Et d’ajouter : “Aujourd’hui, notre lecture de l’actualité politique ne devrait pas être dissociée des écrits littéraires. Car à bien y regarder, n’est-ce pas dans les écrits d’Amin Maâlouf, Yasmina Khadra, Paolo Coelho, Gabriel Garcia Marquez et bien d’autres écrivains que nous retrouvons tous une part de notre identité ?”
Tour à tour, les représentants des États membres présents se sont succédé pour promouvoir l’auteur invité à cette rencontre qui s’articule autour des axes suivants : “Le lieu, l’appartenance et le moi”, “L’appropriation des langues et la transmission des imaginaires”, “L’identité et la pratique culturelle, transfert des modèles identitaires”, et “L’appartenance unique à l’ère de la mondialisation”. 
Parmi les auteurs participants, on peut citer, du côté algérien, Fatma Oussedik, Anouar Benmalek, Chawki Amari, Mohamed Kacimi, Amin Zaoui, Hamid Grine, Abdenour Abdesselam… La participation européenne est composée comme suit : Salim Bachi (France, invité par la délégation de l’Union européenne), Valeriu Stancu (Roumanie), Elina Hiroven (Finlande), Chris Stewart (Royaume-Uni), Amara Lakhous (Italie), Irène Vallejo Moreu (Espagne), Roswitha Geys (Autriche), Marc Quaghebeur (Belgique), Marjeneh Bakhtiari (Suède), Eleni Torossi (Grèce) et Karima Berger (France). Ils partageront, lors de cette rencontre, avec le public les expériences pluriculturelles identitaires, mettant en relief que “la notion d’identité ne peut se cantonner à une nationalité, une religion ou une race”. Comprendre qu’il n’existe pas une seule identité mais plusieurs. Elles se forgent, elles se forment avec le temps, l’appropriation des différentes cultures que nous côtoyons. 
Mais également grâce à la capitalisation des expériences des autres qui permettent une avancée certaine. 
Pour rappel, cette manifestation s’inscrit dans le dialogue interculturel entre les rives nord et sud de la Méditerranée, prôné par l’Union européenne. Elle permet d’avoir des liens récurrents jetant des ponts entre ces deux rives.
A I

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...