RSS

Noum, noum! par El-Guellil

22 janvier 2012

Chroniques

Ana, mnine nekbère, il ne m’arrivera sûrement  pas comme mon père. Lui, il n’a pas été malin. Trop honnête, il avait toutes les possibilités pour s’enrichir et il ne l’a pas fait.  J’aurais eu mes dix-huit ans, comme lui, au moment où les maisons étaient vides et les commerces désertés !… ya khi gouffa !…» 
- «Moi, quand je serai grand, je deviendrai banquier, je manipulerai l’argent à longueur de journée.» 

- «Khouk sera une grande star du raï, chanteur adulé par des milliers de fans et adoré par les nanas. Les télévisions feront la chaîne pour me programmer dans leurs émissions.» 

L’autre, commerçant de père en fils, voudrait devenir importateur, il ferait de l’import, de l’import et de n’importe quoi… 

A ce moment-là, leur dira l’autre, «je serais douanier, toi je ne te laisserai pas passer outre-mer, tu ne chanteras que pour nous, car c’est pour nos fêtes et soirées qu’on aura besoin de toi, et le commerçant, je ne lui permettrai pas de faire rentrer des conneries, sauf si…» 

«Moi, vous me donnez l’envie d’être dans la Justice et de vous attendre au tournant», fit remarquer le plus jeune. 

A chacun son rêve. Lui, veut devenir pilote, koulioume fi bled. L’autre, chef de parti politique, ragda outmanji. 

Moins ambitieux, le jeune frère de cinq hitistes du quartier espère devenir retraité, mais pour avoir ce statut, il faut d’abord qu’il trouve un boulot. «C’est mon rêve, devenir footballeur et joueur dans une grande équipe étrangère, comme ça l’équipe nationale payera mes pieds en devises, voilà ce que je veux. Et toi, Alilou ?» Pensif, Alilou leur dit qu’il souhaitait d’abord devenir grand, puis être à la hauteur de la patrie et élever le pays à la hauteur des grandes nations. 

Tous étaient écoliers au primaire, ils attendaient leur maîtresse qui, depuis une semaine, s’absentait à cause d’un problème de transport, paraît-il. 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...