RSS

Contre-pied Par Kader Bakou

19 janvier 2012

Chroniques

Culture : Le coup de bill’art du Soir

Qu’est-ce qu’il a fait de si extraordinaire ce Messi ? Un footballeur, aussi doué soit-il, n’est qu’un pousse ballon dont l’exploit suprême est de mettre un ballon dans un filet. Un savant qui trouve un vaccin pour sauver des millions de personnes a plus de mérite que le meilleur des footballeurs.
Comparé à des savants et à des inventeurs comme Pasteur, Fleming, James Watt ou Thomas Edison, Lionel Messi n’a rien fait pour l’humanité. Un écrivain comme Léon Tolstoï auteur de Guerre et paix, Emile Zola ( Germinal) ou John Steinbeck ( Les raisins de la colère) méritent beaucoup plus de respect. Dans la vie de tous les jours, des médecins, des pompiers, par exemple, rendent des services à leurs semblables qu’aucune vedette du football ne pourra réaliser. Mais… c’est vrai que Messi joue bien au football. Quand il marque un but, il provoque une telle explosion de joie partout dans le monde. Tant pis pour ceux qui n’aiment pas le Barça, c’est leur faute. Quant à ses adversaires sur le terrain, s’ils tombent par terre, ce n’est pas la faute à Voltaire, le nez dans le ruisseau, ce n’est pas, non plus, la faute à Rousseau. Aucun instrument ne pourra calculer le degré de bonheur que procure les exploits de l’Argentin chez les millions d’aficionados en Espagne, en Algérie, en Argentine et un peu partout à travers le monde. Le peuple aime les artistes du ballon rond. Du temps où Ali Bencheikh jouait au Mouloudia, les supporteurs du club algérois chantaient avant d’entrer au stade : «Dirou la chaîne we ma taboûch aw dja Alilou y’zahikoum !» (Faites la queue et ne poussez pas, Alilou va venir pour vous apporter de la joie). Au Brésil, Garrincha était si populaire, qu’on l’a surnommé «Alegria do Povo» (la joie du peuple) ou encore «O Anjo Pernas Tordas» (l’ange aux jambes tordues) du titre d’un poème de Vinicius de Moraes. Le prochain match du Barça, c’est à quelle heure ?
K. B.
bakoukader@yahoo.fr


À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...