RSS

Mezioud par El-Guellil

7 janvier 2012

Contributions

Mezioud par El-Guellil dans Contributions spacer

Le premier bébé est attendu comme la septième merveille du monde. C’est Nietzche qui disait que ce qui rend fou, ce n’est pas les incertitudes mais les certitudes. Bien écrire n’est pas forcement écrire bien. Tout le monde devrait le savoir. Le premier jour de sa naissance, à peine le visage défripé et les traits reposés d’un si long voyage. La frimousse est évaluée par des experts en physionomie. Leur tête penchée sur le berceau. Tels des mages, on essaye de deviner les traits évocateurs, presque évidents pour les uns. Pour certains, ils sont trop éloignés. Pour les parents, ils sont mystérieux et pourtant, ils ont le sentiment de l’avoir reconnu immédiatement. Par contre, tout le monde est d’accord pour reconnaître l’étincelle de l’intelligence. Les proches en ont la certitude. Les autres sont animés par des règles de bienséance.  «C’est son père craché » comme si on pouvait cracher un père. «ghil djeddou sabhane Allah». «Ya jedkoum laissez-moi tranquille », doit se dire le bébé qui se remet doucement des dernières contrariétés. Contraint derrière les dernières contractions libératoires à sortir. ll découvre le monde. Un monde qui déjà, ne semble pas être d’accord. Depuis son berceau, la messe est donnée. Des ombres que sont les visages des proches. Leurs rires et même leurs sourires le terrifient au début. « qu’est-ce qu’ils ont à grimacer de la sorte ? Il leur répond par une mimique qui ressemble à un sourire mais qui n’est généré que par la mise en place de la tuyauterie interne. Détendu. Ils sont heureux de le voir s’animer. Alors que pour l’enfant, c’est une petite souffrance physique. Il serre ses poings comme pour se défendre. Pour l’instant, il ne reconnaît que l’odeur de sa mère. Immédiatement son alliée. Entre les odeurs de cuisine et les odeurs de zite zitoune… « diroulou el henna el maazouzi dialna… ». Heureusement, comme expliquent les médecins, il n’est pas capable de distinguer ou d’entendre correctement ce qui se passe autour de lui. C’est pourquoi, mettez-vous à sa place. Si vous deviez atterrir dans un autre monde et que vos sens soient immédiatement perturbés. La peur vous enivrerait dans la seconde. Dors bébé tout ira bien. C’est comme ça qu’ils aiment sur terre. Serre bien tes poings, la lutte vient de commencer. 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...