RSS

Un livre de la vérité algérienne, la vie du pouvoir algérien, L’Algérie et mohamed benchicou

29 novembre 2011

Non classé

d’autres, sur nos impasses. Il attend d’être complété, contredit ou appuyé par d’autres enquêtes sur cette inauthenticité qu’on se plaît à nous infliger. Ce livre peut paraître inachevé. Il l’est sans doute : l’impératif de le boucler avant l’échéance de l’élection présidentielle de 2004 a relégué au secondaire un surcroît d’élaboration dans l’écriture ainsi que des compléments de recherche qui auraient aboli certaines imprécisions. Ce livre peut paraître partial, ce n’en était pas l’objectif. Ses adversaires parlent plus volontiers de Bouteflika que de ses alliés. Il peut sembler inclément envers l’homme, et il l’est souvent. Sciemment. Je n’ai ressenti aucun devoir d’indulgence à l’endroit d’un personnage qui s’est plu à ce point dans la parodie du pouvoir qu’il en a obligé une nation à abdiquer entre ses mains une dignité pourtant acquise dans le sang. L’ambition de Bouteflika — accumulation de basses vanités — ne se situe pas très haut dans l’échelle des exigences humaines.Aigri, capricieux, égocentrique, Bouteflika a érigé la vengeance en style de gestion, l’encensement en système politique et son tempérament en mode de gouvernance. L’Algérie, sous sa direction, aura constamment frôlé le pire : la marotte a passé son temps à faire jaser les marionnettistes, activant islamisme et groupes de pression internationaux, fragilisant le pays par d’infinies flagorneries qui ont brimé le résistant et réhabilité l’assassin.Coopter Bouteflika devait nous prémunir d’un président islamiste. Il semble bien que nous en ayons hérité des deux d’un seul coup ! Méditer Bouteflika est vital pour les ultimes diagnostics de nos illusions. Au bout, nous ne saurons pas forcément ce qu’il faudra faire pour nos enfants.Nous saurons, en revanche, un peu plus de ce qu’il ne faudra plus jamais faire contre eux…

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...