RSS

Le miaulement des Lions par Moncef Wafi

29 novembre 2011

Contributions

 

Le miaulement des Lions  par Moncef Wafi dans Contributions spacerL’Algérie du football a certainement dû déchanter, hier, suite au forfait du Cameroun qui ne s’est pas présenté à Alger. Les Lions indomptables, au lieu de rugir, ont préféré miauler et faire l’impasse sur le 5-Juillet, non pour un problème de sécurité à l’aéroport Houari Boumediène, ni pour des visas non homologués et non plus de crainte d’être battus par une équipe en pleine recomposition, mais pour des problèmes de primes de matches en suspens. Certains joueurs intransigeants ont finalement fait capoter une rencontre amicale de foot car n’ayant pas été payés et ce ne sont pas les promesses de la Fecafoot, ni les bons offices de l’équipementier Puma, encore moins un prêt de Raouraoua, qui les ont fait changer d’avis. Cette attitude purement tiers-mondiste traduit à elle seule le changement des statuts et des mentalités des sportifs africains dont l’unique motivation reste l’argent.

Parmi les stars vieillissantes du Cameroun, l’insatiable Eto’o qui a pris et la tête de la mutinerie et un avion privé pour rallier l’Espagne, laissant en plan ses coéquipiers, dont certains avaient décidé d’honorer les couleurs nationales. Ce forfait met à nu le difficile équilibre de la balance entre l’amour d’un pays et le profit immédiat et si les Camerounais ont fait pencher la balance du côté des euros, ils ne sont pas les seuls à brandir des menaces pour arriver à leurs fins. Les Algériens, on s’en rappelle non sans amertume, en sont arrivés aux mêmes méthodes, à la veille de rencontres cruciales, pour réclamer des primes plus conséquentes. Pas une, ni deux fois, les joueurs algériens, plus particulièrement ceux qu’on appelle pompeusement des pros, ont menacé de ne pas jouer si leurs revendications «salariales» n’étaient pas satisfaites. Les joueurs camerounais en grève, c’est tout un stade qui pleure et puis au fond, ils n’avaient qu’à le faire contre les Tunisiens et comme toujours c’est tombé sur notre pomme.

Les Algériens qui recommençaient à chanter leur équipe ont été fauchés dans leur enthousiasme par ce mouvement de grève sauvage qui n’est même pas légale puisque notre fédé n’a reçu aucun préavis. Pour peu, on applaudirait si Djiar venait à les ester en justice pour grève illégale, une pratique somme toute routinière chez nous puisqu’au moindre éternuement suspect, au plus petit signe d’un mouvement de contestation, à la plus insignifiante des plates-formes revendicatrices, le ministre de tutelle sonne la justice qui met les zélés travailleurs devant un peloton d’exécution. Mais, sortie du contexte sportif, cette vérité peut être étendue à d’autres secteurs de la vie quotidienne d’un Etat et d’un peuple. Menacer de recourir à la grève pour un oui ou un non, pour un salaire plus décent ou parce qu’on veut zigouiller le dirlo qui n’aime pas trop les bras cassés du syndic est devenue à la mode. Un phénomène de société qui prend parfois toute une population en otage, prêt à tout bazarder pour une revendication «limite». Reste qu’à défaut de Lions indomptables, les Algériens ont pu apprécier la soirée footballistique où beau jeu, enjeu et qualité du terrain étaient réunis pour un spectacle de valeur.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...