RSS

Les criminels à travers l’histoire (98e partie) Par K. Noubi

3 novembre 2011

1.Extraits, K. Noubi

CELA C`EST PASSE UN JOUR / Aventure,Drames et passions celebres
Les criminels à travers l’histoire (98e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 97e partie ; Après l’audition des témoins, les avocats de Marie Besnard contestent les conclusions de l’expert qui a procédé à l’autopsie de Léon Besnard.

Le docteur Béroud est à la barre des témoins. C’est un homme imposant et orgueilleux. Il attend les avocats avec mépris.
— docteur Béroud…
— je me suis réellement trompé, dans mon premier rapport, les cheveux et le larynx, figuraient bien dans les bocaux !
— ça c’est un autre problème. il y a pire que cela !
Le docteur regarde l’avocat, maître Albert Gautrat.
— qu’allez-vous encore inventer ?
— eh bien, docteur, votre méthode d’analyse est erronée !
— j’ai employé la méthode de Marsch, qui est la plus efficace !
L’avocat avance.
— alors, rappelez au jury cette méthode !
Le médecin regarde l’avocat avec condescendance.
— si j’ai employé cette démarche, c’est parce qu’elle fait apparaître sur les éprouvettes un anneau qui révèle l’existence de substances toxiques.
— vous en êtes sûr ?
— c’est prouvé !
L’avocat sourit.
— je me garderai de douter de votre compétence !
— tout de même, dit le médecin.
— vous avez dit que la méthode de Marsch vous permet d’apercevoir sur les éprouvettes les anneaux qui révèlent la présence de substances toxiques ?
— oui !
Et vous avez conclu à la présence d’arsenic ?
— oui !
— mais est-ce que votre méthode vous permet de détecter la nature de la substance ?
— je l’ai dit !
— vous avez surtout dit que c’est votre œil qui vous l’a dit : vous étiez tellement sûr qu’il s’agissait de cette substance !
— je le maintiens !
— alors voici deux éprouvettes : dites-moi laquelle des deux contient de l’arsenic ?
Le médecin regarde les deux tubes.
— euh…
— je croyais que vous pouviez le détecter au premier coup d’œil.
— euh… c’est celui-là !
Le médecin a un sourire ironique.
— nous allons les envoyer au laboratoire.
Mais sachez qu’aucun de ces tubes ne contient de l’arsenic. Ce sont des anneaux d’antimoine ! Docteur Béroud, vous êtes jugé !
Le médecin tente de protester, puis se retire de la barre : il a été piégé !
— voilà comment l’autopsie a été faite ! (A suivre…)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...