RSS

A qui profite le statu quo?

30 octobre 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

A qui profite le statu quo? dans Contributions chemin_16 Dimanche 30 Octobre 2011

Pole&mic

Par B.Nadir

A qui profite le statu quo?

Des partis proches du pouvoir accusent ouvertement et publiquement le FLN et à degré moindre le RND de vouloir «saboter» les réformes. Le MSP ne va pas par trente six chemins pour pointer son doigt accusateur envers le FLN.

L’opposition estime que les réformes comme elles sont présentées au Parlement, ne seraient qu’un coup d’épée dans l’eau ou tout simplement de la poudre aux yeux. Donc, les nouvelles lois ne feront jamais l’unanimité de la classe politique et un «non événement» pour le simple homme de la rue. Ce qui est certain, le FLN et le RND profiteront de ce retard quant à la légalisation de nouveaux partis politiques, l’ouverture du champ de  l’audiovisuel et la mise à la disposition des partis et associations des locaux pour s’exprimer et rentrer en contact avec le peuple. Il sera, pratiquement et voire impossible, pour un nouveau parti d’activer, de se faire connaître et de participer aux prochaines législatives. Or, des jeunes et moins jeunes aspirent au changement et seront, donc, déçus du remake de l’échiquier politique au Parlement. A ce rythme et à moins d’un «sursaut» et/ou d’un «miracle» politique, le pouvoir va reconduire le même paysage politique et maintenir le système décrié par les acteurs politiques  surtout en ce temps de mutations mondiales et du «printemps arabe». A cette allure, le seul et unique vainqueur dans un proche avenir n’est autre que le courant intégriste et islamiste. Visiblement, chez nous, on ne tire pas les leçons de nos échecs et ceux des pays arabes. Et pourtant, les mêmes causes conduisent aux mêmes effets et résultats. Tout au début de l’année en cours, le changement a été revendiqué par tous les partenaires politiques. Neuf mois après, rien n’a changé. C’était prévisible du fait que le débat n’était populaire et des partis ont refusé de se concerter avec la commission de Bensalah. Certains ont carrément demandé  un référendum sur la Constitution. Chose qui a été désapprouvée bien que la seule et unique organisation politique qui revendique un régime présidentiel des mandats illimités. Aujourd’hui, des partis et personnalités continuent à revendiquer un changement radical en estimant que c’est la seule et unique sortie de crise.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...