RSS

Reflet culturel L’alphabet latin est un patrimoine de l’humanité Par : Abdennour Abdesselam

26 octobre 2011

Contributions

Résultat d’expériences humaines historiques, cumulées, complémentaires et solidaires, forgé durant des siècles dans le domaine de la communication et de l’expression écrite, l’alphabet latin est devenu un patrimoine de l’humanité. La vaste étendue géographique de son utilisation en a fait une convention internationale tacite par laquelle la quasi-totalité des langues se transcrivent et par laquelle la communication fonctionne.

Les moyens modernes et techniques, tels que la télécommunication, l’informatique, l’Internet accentuent et amplifient sans cesse le rapprochement entre les hommes. Ce qui a davantage contribué à l’élargissement et à la quasi-généralisation de l’utilisation de cet outil devenu un espace communautaire constamment rassembleur. En cela, l’alphabet latin est considéré aujourd’hui comme étant une “écriture internationale”. Si les langues ne sont pas neutres dans ce qu’elles permettent comme expression plurielle de la vision du monde, en revanche l’alphabet latin de par sa neutralité, son efficacité et son usage massif, leur assure et leur conserve plutôt cette personnalité et ce caractère propres à chacune d’entre elles. De plus, l’outil graphique est devenu pour ainsi dire une aubaine pour les langues particulièrement fragilisées par l’évolution rapide, constante et dynamique des effets de la mondialisation. Il leur applique une nouvelle sécurité qui les met à l’abri de nombreux dangers d’extinction malheureusement constatée par les services concernés de l’Unesco. Même les langues indochinoises, pourtant à très forte tradition d’usage d’écritures toutes particulières, quand elles sentent le besoin d’accroître leur présence sur le marché international, finissent par succomber devant l’impérieuse nécessité de se reporter et d’adopter l’alphabet latin. Résister face à ce passage obligé qui s’impose de lui-même, pourtant combien utile et d’intérêt, au nom de considérations idéologiques, politiques et autres positions frontistes de principes achève de conduire tôt ou tard les réfractaires, droit vers l’échec.
A. A.
kocilnour@yahoo.fr

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...