RSS

De la culpabilité politique à la culpabilité économique

23 octobre 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

De la culpabilité politique à la culpabilité économique dans Contributions chemin_16 Dimanche 23 Octobre 2011

Pole&mic

Par B. Akram

De la culpabilité politique à la culpabilité économique

Le chômage est directement lié à la révolution dans le monde arabe. Les pays touchés par le printemps arabe, enregistrent le plus fort taux. Et du coup, il est devenu l’amorce de cette phase d’instabilité qui a déjà englouti plusieurs dictateurs. Voilà comment les régimes arabes arrivent à passer de la culpabilité politique et sociale à celle moins lourde, la culpabilité économique. A aucun moment, il est fait référence à l’injustice dans le sens de la hogra, de la paupérisation systématique du peuple, du déni de ses droits fondamentaux et de sa considération. Le peuple dans les pays arabes en fait, n’est pas reconnu en tant que tel.

Il n’existe que parce qu’il doit accomplir des devoirs, le principal est celui de renforcer les régimes et leur enrichissement. Du coup, le chômage ne devient pas une conséquence d’une mauvaise gestion économique du pays et de ses ressources, mais d’un égarement politique d’abord et d’une absence de justice sociale ensuite.
Ce n’est pas par hasard que le taux de chômage le plus élevé est enregistré dans le monde arabe alors qu’il s’agit d’une des régions les plus riches du monde. La crise économique accentue le chômage et la misère mais le monde arabe a tous les atouts pour diminuer de son impact. Si les pays occidentaux, qui sont frappés de plein fouet par cette crise, réussissent tant bien que mal à trouver des solutions, dans le monde arabe, il s’agit de bien autre chose. Les clans du pouvoir préfèrent maintenir la paupérisation dans une logique maladive, d’occuper les peuples de tout intérêt, à la chose politique. Pendant des décennies, les régimes arabes maintenaient cette logique jusqu’à creuser des fossés impossibles, entre les tenants du pouvoir et les populations. Lorsque le roi de Jordanie, dont le pays est également concerné, non seulement par le chômage des jeunes, mais aussi par une gestion catastrophique sur le plan politique, veut à tout prix expliquer la crise dans le monde arabe, par une mauvaise planification sur le plan économique, il est certain, qu’il refuse toute culpabilité et l’on retourne au point de départ à savoir les régimes arabes ne disparaissent pas, ils mutent.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...