RSS

Abderrahmane Sahouli et son voisin Maxime Noiré Par Kader Bakou

17 octobre 2011

Contributions

Culture : Le coup de bill’art du Soir

«De la discussion jaillit la lumière», dit-on. Une discussion avec un jeune artiste peintre, admirateur de Abderrahmane Sahouli, a permis de mettre en lumière certains aspects de la vie du grand artiste peintre disparu le mois dernier à l’âge de 96 ans.
Il y a quelques mois, Sahouli lui avait dit qu’un vrai artiste ne connaît jamais l’ennui et de ce fait n’est jamais dégoûté de la vie. Abderrahmane Sahouli

a commencé à faire de la peinture à l’âge de huit ans. A ses débuts, il avait reçu les encouragements de Maxim Noiré. Une recherche sur la toile nous a permis d’apprendre que Noiré est un peintre orientaliste né en 1861 à Guinglange (Moselle), en France. Vers 1882, il s’installa à Alger pour des problèmes de santé. Après, il sera reconnu comme le premier peintre impressionniste d’Algérie. Il avait des ateliers au Jardin d’essai et au Frais-Vallon, près de Bab-El- Oued. Il est aussi l’un des fondateurs de la Société des artistes algériens et orientalistes, et avait participé à la création et la promotion du prix Abd-El-Tif. Maxime Noiré qui voyageait beaucoup a découvert les Aurès et le Sahara. Tout comme Etienne Dinet, il a fini par s’installer à Boussaâda. Il est mort le 4 juillet 1927 à Alger. Isabelle Eberhardt a dédié les Pleurs d’amandiers à Maxime Noiré, «le peintre des horizons en feu et des amandiers en pleurs». Bâti sur un rocher caressé jour et nuit par les vagues, l’atelier de Sahouli à Bologhine offrait une magnifique vue sur la mer, jusqu’à la ligne d’horizon. Depuis la mort de Sahouli, lui aussi le peintre des horizons en feu, les amandiers d’Algérie sont en pleurs.
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2011/10/17/article.php?sid=124503&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...