RSS

Le coup de bill’art du Soir Casbah Jazz Par Kader Bakou

13 octobre 2011

1.Extraits

Culture :


Si chez nous, les droits d’auteur étaient respectés comme dans les pays développés, Mohamed Rouane serait milliardaire. Sa musique instrumentale, on l’entend partout : comme sonnerie des téléphones portables, à la radio et dans les émissions télévisées.
Au sein du trio flamenco Mediterraneo, Rouane

était le plus discret. Mais il attendait son heure. Après la séparation du groupe, il change complètement de style après avoir troqué sa guitare flamenca contre un mandole blanc. Créé par les Perses en 1322, cet instrument à cordes est aujourd’hui relégué au musée, partout dans le monde, sauf en Algérie. Mohamed Rouane aime rappeler que le premier mandole «algérien» a été fabriqué par l’Italien Bilidou en 1932 pour Hadj M’hamed El-Anka. Pourquoi un mandole de couleur blanche ? «Le blanc c’est pour symboliser la paix, et la musique que je crée se veut un hymne à la paix de l’esprit», explique le musicien et compositeur algérois. Mohamed Rouane a donné le nom de «Casbah Jazz» à son nouveau style. «Casbah», c’est en hommage au plus vieux quartier d’Alger et aussi pour le côté algérien de sa musique. En 2003, au festival de jazz de Constantine, Mohamed Rouane avait demandé à Fabrizio Cassol du groupe belge Aka Moon de lui apprendre quelques gammes de jazz. Cassol lui répond que la musique qu’il joue avec son mandole, c’est du jazz et qu’il possède, donc, déjà l’esprit libre de cette musique En effet, le jazz est d’abord une question de «feeling »…
K. B.
bakoukader@yahoo.fr

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2011/10/13/article.php?sid=124339&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...