RSS

Une lutte pour la préservation de l’environnement “JANA LE DAUPHIN” D’ABDERRAHIM ZENATI Par : Amine IDJER

19 septembre 2011

1.LECTURE

Une lutte pour la préservation de l’environnement “JANA LE DAUPHIN” D’ABDERRAHIM ZENATI Par : Amine IDJER dans 1.LECTURE logo_imp
Edition du Mardi 13 Septembre 2011

Culture

Un roman-fiction pour la jeunesse, qui s’inspire du quotidien et de la réalité qui nous entoure. Jana le dauphin relate l’aventure de deux fillettes et deux garçons que le père Da-L’ho introduit graduellement dans le monde de la mer et surtout celui de la pêche.


Une passion qu’il partage avec sa fille Tasnime. Une fillette curieuse de tout, qui, écoutant attentivement ce que lui dit son père, tente d’analyser et de comprendre ce qu’est la vie marine. Elle ne perd rien des propos et autres histoires de son paternel, buvant même ses paroles. Si le roman a pour trame – si l’on peut dire – l’histoire d’amitié entre la jeune Tasnime et Jana le dauphin qu’elle a sauvé, avec son père dans la Grande bleue, et toutes les histoires, voire aventures qui en découlent, l’auteur nous entraîne non pas dans la découverte, mais dans le constat qui n’est pas joyeux, ni positif, loin de là.
Un postulat amer. Une vérité que nous acceptons – la plupart d’entre nous – avec passivité et facilité, sans broncher… L’histoire du cétacé et des enfants, n’est qu’une mise en abysse de la vraie histoire ou plutôt du plus grand drame de l’humanité : la pollution et ce, à tous les niveaux. Un problème qui prend des propensions vertigineuses et alarmantes. En outre, les péripéties vécues avec le cétacé “dans une nature dont les sites recèlent une beauté [sublime] et des richesses encore vierges, sont vécues par des enfants disséminés à travers l’Algérie, l’Allemagne, le Canada, la France et le Liban”.
Une jeunesse qui se rencontre, qui communique mais surtout se découvre autour d’un dauphin, et ce, grâce à “la Toile de cybercommunication révolutionnaire”.
D’aventure en aventure, l’auteur nous transporte dans différents lieux, dans cette première partie, composée de cinquante-six chapitres, ou plutôt d’histoires, dans lesquelles, Abderrahim Zenati, dévoile une partie de sa vie, à travers ses connaissances, mais également ses préoccupations. Écrit dans un style où la description est fort présente, Jana le dauphin, au-delà de la partie fiction qui “l’enveloppe”, est un réquisitoire contre l’Homme qui détruit son environnement sans se soucier de l’avenir des siens. L’amitié qui naît entre les enfants et le dauphin est la sonnette d’alarme que l’auteur tire pour dire stop au massacre de la nature.

Jana le dauphin d’Abderrahim Zenati, roman fiction pour la jeunesse, édition Houma, Alger 2011. Prix public : 463 DA.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...