RSS

16.Si l’Algérie m’était contée (16e partie) Par K. Noubi

19 septembre 2011

1.Extraits, K. Noubi

Une ville, une histoire

Résumé de la 15e partie n Alors que le prince s’apprête à révéler l’existence de la fille cachée dans le tapis, la guerre éclate. Le prince doit aller guerroyer.

La jeune fille se met à pleurer.


— Que vais-je devenir, si tu t’en vas ? Je mourrai de faim et de soif dans ma tapis !
— Ne t’inquiète pas, dit le prince, je vais charger ma mère de venir dans ma chambre chaque matin et de te déposer ta nourriture et ta boisson !
— Elle saura alors qui je suis !
— Non, je lui dirai que le tapis est comme un être humain et qu’il a besoin de nourriture et de boisson… Elle déposera chaque matin une assiette et une bouteille d’eau, et le lendemain, elle les récupérera, en en apportant d’autres…
Ces propos rassurent la jeune fille. Le prince lui réitère son amour et prend congé d’elle.
— Nous nous retrouverons, si Dieu veut ! Puis il va retrouver sa mère et lui fait sa demande.
— En mon absence, je te confie mon tapis !
— Que veux-tu qu’il arrive à ton tapis ? On fermera ta porte à clé, et personne ne pourra y accéder !
— Ce n’est pas seulement cela… Mon tapis est comme un être humain !
— Je ne te comprends pas, mon fils !
— Il faut lui mettre, chaque jour, de la nourriture et de la boisson…
La reine s’écrie.
— Quelle étrange chose tu me demandes de faire là, mon fils !
— Tu dois me faire confiance, mère…
— Un tapis qui se comporte comme un être humain !
— Quand je serai de retour, je t’expliquerai tout et tu ne manqueras pas de me féliciter ! Fais seulement ce que je te demande !
Le prince s’en va, rassuré. Il est pressé de faire la guerre, de repousser l’ennemi et de revenir épouser sa belle princesse !
Chaque matin, comme elle l’a promis à son fils, la reine se rend dans la chambre, avec une assiette de couscous et une bouteille d’eau.
«Voilà», dit-elle, comme si elle parlait au tapis.
Elle les dépose devant le tapis et s’en va. Le lendemain, elle revient avec une autre assiette et une autre bouteille. Celles de la veille sont vides.
«Comme s’est étrange, se dit-elle, ce tapis mange et boit !»
Elle essaye de s’expliquer ce phénomène mais elle n’y parvient pas. «Il y a là un secret que mon fils devra m’expliquer, à son retour !»
Son fils lui a demandé de ne rien dire de tout cela mais les va-et-vient de la reine, dans les couloirs du palais, finissent par éveiller la curiosité d’une cousine du prince, qui vit au palais et qui, bien sûr, espère que le prince la demandera en mariage.
«Que peut-elle bien faire dans la chambre de son fils. Et puis, que fait-elle avec cette nourriture ? Le prince y cache-il quelqu’un ?»
Un jour, alors que la reine quitte la chambre et qu’elle oublie de la fermer, elle y entre et, se cachant derrière un rideau, elle observe ce qui s’y passe. (A suivre…)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...