RSS

14.Telle une ombre La nouvelle de Adila Katia

19 septembre 2011

1.Extraits

14.Telle une ombre La nouvelle de Adila Katia  dans 1.Extraits logo_imp162412 dans 1.Extraits
Edition du Dimanche 11 Septembre 2011

Des gens et des faits

RÉSUMÉ : Salima se découvre enceinte, faisant le bonheur de son mari. Elle retrouve son cher amour, plein d’attention. La grossesse se passe bien. Karim est redevenu calme et studieux. Ibtissem naît en l’absence de son père. Ce dernier en route, tarde à arriver…

14eme partie

-Il devrait être là, depuis hier… Salima est inquiète. Zohra, restée l’aider, tente de la rassurer.
- Peut-être qu’il est allé voir ses parents ?
- Il est parti en me sachant sur le point d’accoucher… Il ne peut pas être allé chez eux ! réplique-t-elle. Pas maintenant…
- Tu verras, s’il ne vient pas aujourd’hui, il viendra demain. Tu t’inquiètes pour rien !
Les propos de sa voisine ne calment pas ses angoisses. Salima ne parvient pas à trouver le sommeil.  Comme il ne donne toujours pas signe de vie, elle se met à fouiller dans ses affaires. Dernièrement, il avait rangé un nombre impressionnant de papiers. En y jetant un coup d’œil, elle trouve des factures, des bons de commande. Elle se souvient qu’il tient une comptabilité précise. Chaque dépense était justifiée et notée. Lorsque son frère viendra, ils referont les comptes ensemble.
Il y a aussi une de ses lettres. Elle n’hésite pas à l’ouvrir. En la lisant, elle découvre que son mari ne lui a jamais dit la vérité. Il lui ment depuis des années.
- Salima ! Salima…
La jeune femme sursaute en reconnaissant la voix de son mari. Elle ne l’a pas entendu arriver et encore moins ouvrir la porte d’entrée. Elle range rapidement les papiers  et la lettre de son beau-frère. Elle est encore toute pâle lorsqu’elle sort de la chambre d’ami. Faouzi se tient au milieu du couloir.
- C’est là où tu te cachais !…
Son sourire est chaleureux et quand il la serre dans ses bras, elle pense qu’il ferait un bon comédien. Il joue si bien son rôle de mari aimant. Après tout ce qu’elle vient de découvrir…
- Qu’est-ce que tu fais dans la chambre d’amis ?
- J’ai regardé dans la garde-robe, répond-elle. Je cherchais mon vieux peignoir !
- Ce n’est pas celui que tu portes ? lui fait il remarquer.
Salima feint la surprise et le remercie avant de se diriger vers leur chambre.
- Tu as vu la petite ?
- Oui, elle est aussi belle que toi, la complimente-t-il. Quand as-tu accouché ?
- Il y a huit jours, réplique-t-elle sèchement, des reproches dans la voix. J’ai appelé à ton travail et on m’avait dit que tu étais sur la route… Plusieurs jours ont passé depuis ! Où es-tu ?
- Je suis allé voir ma famille, répond Faouzi, sans la regarder.
- Et comment vont-ils ? l’interroge-t-elle. Savent-ils que j’étais enceinte ? Vont-ils venir ?
- Peut-être…
- Tu ne trouves pas qu’il est temps qu’on se réconcilie vraiment ? dit elle. Pour nos enfants… Et puis, ton frère nous a aidés ! c’est si gentil de sa part… Sa villa est terminée maintenant ?
- Oui, répond Faouzi. Il pense à venir s’installer et se marier ici, lui apprend-il. Il veut se rapprocher  de la famille.
- Il a raison, murmure la jeune femme. Une vie sans famille n’en est pas une… Il aurait dû le faire depuis longtemps. Est-ce que tu m’emmèneras voir sa maison ?
- Un jour… En attendant, on s’occupe de notre famille, dit-il. Notre bonheur passe avant tout !
Salima voudrait bien le croire mais après ce qu’elle a découvert, elle pense que le bonheur de sa famille est la dernière chose à laquelle il pense.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...