RSS

136.Hommes et femmes au destin prodigieux (136e partie) Par K. Noubi

19 septembre 2011

1.Extraits, K. Noubi

Cela s’est passe un jour/ Aventures, drames et passions celebres

Résumé de la 135e partie : Les protagonistes de l’attaque du train postal sont condamnés à de lourdes peines. Une partie du public désapprouve ces verdicts jugés excessifs.

Désapprobation ou non, les condamnés vont purger leur peine. Ils sont à la prison de Birmingham et chacun est enfermé dans une cellule placée sous haute surveillance. On redoute, en effet, des évasions, qui ne manqueraient pas de jeter le discrédit sur les autorités, déjà malmenées par cette affaire.
La cellule de Charlie Wilson est particulièrement surveillée : l’homme est non seulement l’un des cerveaux de l’affaire, mais c’est aussi un homme malade, qui souffre d’une grave affection cardiaque.
La lumière est toujours allumée dans sa cellule, et chaque quart d’heure, un gardien regarde ce qu’il fait. Il suffit qu’il tourne le dos ou qu’il adopte une attitude anormale pour qu’on ouvre la cellule et qu’on vérifie ce qu’il fait.
«Oublie toute idée d’évasion, lui disent les gardiens, tes amis t’ont oublié, tu finiras certainement ta vie en prison !»
Mais les gardiens ignorent que les amis de Wilson ne sont pas aussi loin qu’ils le croient, et qu’ils ne vont pas tarder à se manifester.
En fait, voilà déjà plusieurs semaines qu’ils travaillent dans l’ombre. Ils ont obtenu, par des complicités, parmi les gardiens, les plans de la prison et, bien entendu, la position de la cellule de Wilson. Ils connaissent également l’horaire exact des patrouilles et des relèves.
Une nuit, alors que la dernière patrouille vient de passer, quatre hommes dressent des échelles contre les remparts de la prison et s’y introduisent. Ils ont revêtu des costumes de gardiens et ils connaissent leur chemin ; ils rencontrent une patrouille mais personne ne les interroge.
Wilson, qui dort profondément dans sa cellule, est réveillé par des coups donnés contre sa porte.
— Wilson !
— Qui est là ? dit l’homme. Voulez-vous me laisser dormir ? comme si vous ne m’importuniez pas assez, le jour !
Il croit avoir affaire à des gardiens. Mais il change tout de suite d’avis quand les hommes lui tendent un costume de gardien.
— Vite, mets-le, nous allons quitter la prison !
Wilson enfile le costume et quelques minutes après, les cinq hommes sont à l’extérieur de la prison.
L’évasion ne sera découverte qu’au petit matin, quand les vrais gardiens vont rendre visite à Wilson dans sa cellule.
«Alerte, Wilson s’est évadé !» Il n’y a aucune trace, et on n’a, bien sûr, aucune piste. L’évasion fait les gros titres de la presse. On se moque copieusement des gardiens et du directeur de la prison et, une fois de plus, on admire les ingénieux gangsters ! Décidément, on ne finira pas d’entendre parler des gangsters du train postal…
Wilson est activement recherché, mais on ne parvient pas à lui mettre la main dessus. Ses complices lui ont trouvé une cachette. (A suivre…)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...