RSS

Les femmes et la politique ou le cadeau empoisonné des hommes

17 septembre 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Les femmes et la politique ou le cadeau empoisonné des hommes dans Contributions chemin_16 Samedi 17 Septembre 2011

Soug ennsa

Par Y.A.

Les femmes et la politique ou le cadeau empoisonné des hommes

Les femmes sont-elles poussées vers la politique ou est-ce une revendication purement féminine? Si elles sont encouragées à investir ce monde qui jusqu’à un passé récent était exclusivement fait pour les hommes,

c’est qu’il n’existe aucune sincérité, ni chez les hommes qui ne veulent donc qu’imiter des sociétés plus développées pour éviter le «que dira-t-on», ni chez les femmes qui risquent d’être les dindons de la farce et en subir les conséquences. Que l’on soit clair. Les femmes ont le droit de faire de la politique d’autant qu’elles savent mentir plus que les hommes. Le mensonge d’ailleurs fait partie de l’exercice politique. Mais pour se sentir à l’aise, la demande, la revendication doit être exprimée clairement par les femmes. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. L’on assiste plutôt à des déclarations masculines encourageant les femmes à aller dans ce sens. Il ne s’agit plus d’une revendication mais d’un cadeau. Et lorsque les hommes sont amenés à offrir des cadeaux, il faut s’en méfier. Mais c’est vrai. Qu’est-ce qui pousse les hommes à agir de la sorte, à se montrer si généreux, à céder une partie de leur monde sans la moindre résistance? Il doit y avoir anguille sous roche. Les hommes, en politique, ont failli, ont échoué et ont perdu beaucoup de leur crédibilité. Comment alors rebondir de nouveau et se mettre au-devant de la scène? Et bien encore une fois, grâce aux femmes. Les hommes le savent. Ils ne peuvent se passer des femmes y compris en politique. C’est pourquoi, elles doivent en être conscientes et très prudentes si elles ne veulent pas subir les échecs et si elles tiennent à leur crédibilité. Il suffit de voir celles qui y sont plein dedans. Elles font exactement comme les hommes et ne se rendent même pas compte. Elles ont été tentées par le chant des sirènes et les voilà maintenant prises au piège, comme les hommes. Attention alors aux cadeaux empoisonnés.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...