RSS

Je reviens au galop

13 septembre 2011

B.R.Djamel

 

Quand  notre jardin Nador Culture a été déserté

Je me suis impérativement  et  longuement aventuré

Dans d’autres espaces bien renommés

Pour y laisser les traces d’un poète désespéré

 

Je n’avais rien à envier

Aux groupes de poètes Français

J’étais fort apprécié

Un peu plus détesté

Et si je me vante

C’est que mes amis de Nador me hantent

J’étais Khaled l’inchibanisable

Le sage ,le calme et l’aimable

Chiba m’a hanté l’esprit

En laissant place à des bagouts interdits

Fadmiratrice m’inspirait  en imaginant son portrait

Et à chaque essai ,je progressais

Je suis vite revenu au galop

En entendant Sougueur ,l’enchanteur mot

Je continuerai à servir Nadorculture

Je l’entretiendrai  ,je le jure 

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Je reviens au galop”

  1. maaradji Dit :

    Ô qu’elle est immense notre fierté
    De revoir sur le trône sa majesté
    Dont l’amour pour la culture
    Restera un exemple pour le futur.

    Désespéré par notre absence,
    Ailleurs,il trouva l’espérance,
    Alors qu’elle fut la nôtre,édifiée
    Par l’art d’écrire et de versifier.

    Maintenant, si on se prétend sougris
    Refleurissons ce blog par nos écrits.
    Nous ne restons plus médusés
    Par le fait que tout est clochardisé.

    La contribution de tous est un devoir
    Envers notre patrimoine en déboires.
    Revenons la main dans la main
    Afin que s’émerveillent nos lendemains.

    Nous avons la plume de Chiba
    Qui aurait séduit même la reine de Saba,
    Puis Fadimatrice , faty … dont les poèmes
    Inspirent l’inchibanisable et l’enivrent même.

    Et avec Kada,Omar,Djamel et les autres
    Qui sont des érudits et de bons apôtres
    De notre joyau , nid du savoir de goût ,
    Notre espoir ne sera pas proie des rats d’égouts.
    khaledmaaradji

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...