RSS

REPRODUCTION Pourquoi préférons-nous un garçon ?

12 septembre 2011

Non classé

Familles de filles, familles mixtes ou de garçons, on ne choisit pas ! Cliché pour cliché, les familles de garçons sont souvent synonymes de sport et de gros câlins ! Pourtant, pas facile de maintenir le cap tous les jours quand on est la seule femme à bord. Un garçon en premier, c’est le rêve de beaucoup !

Un héritier mâle comme aîné demeure une vieille tradition, toujours pas éteinte. Quand le deuxième pointe son nez, certains sont un peu déçus de ne pas avoir réussi «le choix du roi», c’est-à-dire un garçon suivi d’une fille. Mais à l’arrivée du troisième, la plupart demeurent sereins et se réjouissent de cette fratrie masculine. Au moins, on sait comment ça fonctionne. Contrairement aux relations mères-filles, il n’y a jamais de phénomène de compétition entre la maman et ses garçons. Dès la naissance, celle-ci s’extasie d’avoir pu fabriquer un petit être aussi parfait et aussi différent d’elle. Les petits garçons quant à eux redoublent d’attentions et de câlins pour définitivement régner sur leur coeur de maman. Les choses sont écrites, maman reste la plus belle, papa le plus fort (complexe d’OEdipe digéré). Dès qu’ils savent marcher, ils remuent. Pas question de trottiner menu à l’âge du youpla, mais plutôt de se lancer à fond en ligne droite, en dérapant dans les virages et même en faisant des tours sur soi-même à une vitesse vertigineuse. Bienvenue dans le monde des garçons. Si vous, maman, n’avez pas eu de frère et peu de copains à l’âge des Barbies, vous allez découvrir l’espèce masculine en culottes courtes ! Priorité pour la maman : posséder une forme physique à toute épreuve car il faut suivre. Ce qui, soit dit en passant, n’est pas trop mal pour la dépense de calories ! Un garçon tient rarement en place et souvent, parmi ses premiers mots, il y a «ballon» ou «moto». Ça ne s’arrange guère en grandissant. Attendez-vous à des parties de football endiablées dans le jardin, sur la plage, dans le salon, partout où il y a plus de 10 m2 potentiels… Les parties de cachecache où les meubles restent sens dessus dessous et où les couettes volent, sont aussi à inscrire au programme. Comme les randonnées à vélos, le skate, les rollers… tout ce qui peut être dangereux, roule et va vite ! Votre coeur de maman n’a pas fini de se pincer, car à l’adolescence un garçon s’affirme et apprend la vie en s’y «colletant». Blessures dans les sports plus ou moins violents, chutes en scooters, frayeurs en saut à l’élastique, les garçons vivent en bande et possèdent deux fois plus de raisons que les filles de se faire mal. Attention à ces supers mamans, elles ont une lourde tâche : faire de leurs petits héros les hommes de demain. Interdiction d’en faire des petits coqs en pâte qui ne bougent pas un orteil dans la maison ! Il faut les former dès leur plus jeune âge aux tâches ménagères afin que cela devienne naturel. C’est même parfois plus facile que dans une famille mixte, où les filles sont plus souvent mises à contribution. Là, les garçons mettent vraiment la main à la pâte : cuisine, rangement, couvert, jardinage, ménage. Bien sûr, il faut parfois répéter chaque requête plusieurs fois avant d’obtenir satisfaction, mais fans le fond, ils sont tellement contents de faire plaisir à leur maman… Mme N. Amel

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...