RSS

UNE FEMME ET DEUX AMOURS DE SALAH MOUHOUBI Un roman, du plaisir et beaucoup de repères !

7 septembre 2011

1.LECTURE


Culture : EN LIBRAIRIE

Le dernier-né de Salah Mouhoubi, bien plus sérieux que la finance et bien plus escarpé que l’économie, traite de la vie… tout court.


De la vie dont les repères sont perdus à jamais et des contradictions sociétales à vous donner le tournis. De la vie, avec tout ce que cela implique en termes de sacrifice, de solitude, d’amour paternel, d’honnêteté intellectuelle et de frustrations dues aux pénibles conciliations à vivre entre modernité et traditions. C’est le combat au quotidien que mène un père, polarisé par l’amour de Lamia, son enfant unique, dont la maman est partie trop tôt. Ahmed, à mi-chemin entre tendresse et virilité, évolue dans un monde où la femme est omniprésente. Entre l’esprit de sa défunte épouse qui continue à l’habiter encore, son assistante et non moins amie, sa sœur, tendre mère au foyer et sa fille Il faudra pourtant faire place à un autre homme. Son futur gendre. Une situation qu’Ahmed a du mal à admettre. Et si on lui volait son ultime amour… lui qui a tout laissé tomber juste pour voir grandir sa fille, la voir réussir dans ses études… la solitude le guette. Mais Lamia est bien la fille de son père. Elle n’est pas du genre à s’avouer vaincue. Saura-t-elle le rassurer et aller au bout de son projet amoureux ? Salah Mouhoubi, spécialiste émérite des questions économiques, sait aussi nous tenir en haleine dans ses flâneries romanesques.
Sabrinal
Une femme et deux amours de Salah uhoubi, roman de 252 pages (Enag, 2011). Prix : 450 DA.

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2011/09/07/article.php?sid=122516&cid=16

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...