RSS

Cheikh Hamada,le chantre de la chanson bédouine

28 août 2011

1.POESIE

Cheikh Hamada est considéré comme l’un des fondateurs du mouvement raï. Natif de Blad Touahria, près de Mostaganem, en 1889 et mort le 9 avril 1968, il est par contre le chantre du chant bédouin algérien. Ayant fait partie du bouillonnement musical de l’entre-deux-guerres (1914-1918 et 1939-1945) ce poète hors pair a enclenché la citadinisation du Bédouin ce qui fut un phénomène majeur dans la musique maghrébine.

Il aura eu de son vivant révolutionné à lui seul la tradition musicale dans le genre bédouin et ce, en réussissant de façon magistrale à intégrer dans son répertoire la poésie citadine entre hadri, haouzi et aroubi. Dans ses compositions, la gasba sera remaniée et à laquelle il lui apportera une touche propre à la région du Dahra, influençant ainsi le répertoire chaâbi qui entre sous sa férule, dans le mode bédoui. Ami intime de Hadj M’hamed El Anka, ils avaient pour habitude, lors de dîners philosophiques avec les poètes et musiciens comme Hadj Lazoughli, Hachemi Bensmir, Abdelkader El Khaldi, d’échanger et de travailler ensemble des qaçaid (poèmes). Il a fait connaître cette musique basée sur des poésies bédouines ancestrales et une influence judéo-arabe harmonique en rapprochant la campagne et la ville. Il a ainsi élargi le mouvement sur toute l’Algérie et par delà les frontières. D’ailleurs, Béla Bartók, lors d’un voyage en Algérie de deux ans (1913-1915), fut extrêmement touché par ce type musical, pourtant modal et non tonal, qui lui inspirera quelques morceaux. Cheikh Hamada sera aussi un maître pour les jeunes générations. Son premier enregistrement date de 1920. Bya dhak el mour est sa qcida référence. Anis M. T.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...