RSS

Télémachin par El-Guellil

23 août 2011

Contributions

                  Vivement la fin de sidna ramdane, vivement le prochain ramadan où le problème de toutes les  » syries  » télévisées sera réglé. Vivement la fin de la nuit. Elle commence déjà à emprunter l’échelle de secours, mais pour l’instant ne soyons pas très exigeants. A cheval donné, on ne regarde pas la dent.

Déjà qu’on ne paye pas pour suivre nos programmes, alors chouiya. Quoi ? Ce sont eux qui doivent nous payer pour qu’on les regarde ? Quoi c’est notre argent qui est dilapidé n’importe comment ? Non, non, mes maigrichonnes cellules grises ne peuvent pas piger ça ! Arrêtez vos balivernes c’est l’argent de monsieur l’Etat. Et les tas de gens qui servent l’Etat c’est normal qu’ils s’octroient un état de paye. Mais là où ça devient anormal c’est quand, avec l’argent de Monsieur l’Etat, on se met à insulter ce même monsieur l’Etat, en lui reflétant sa propre image. Toute la production télévisuelle durant ce mois de rahma, de touba, et de hrira, est assurée par les mêmes. Les mêmes sont distribués dans les mêmes histoires. Ils sont dans la pub, les séries et les sketchs, les émissions. Il ne manquerait plus qu’ils fassent le journal télévisé et qu’ils remplacent le mouaddène… Ils reproduisent un peu ce qui se passe au sommet de Monsier l’Etat. C’est toujours le même personnel qui est en perpétuelle permutation. Remplacini, n’remplacique. On change nos portefeuilles, jusqu’au moment où ils sont appelés à d’autres fonctions. Ce qui veut dire en termes plus clairs- obscurs qu’ils sont allés gérer leurs propres affaires. Quand ils étaient en poste, ils géraient les affaires de nous autres, c’est-à-dire les sales affaires. Des fois, ils ne quittent même pas le sérail, même quand ils sont appelés à d’autres fonctions, ils attendent qu’ils soient appelés par moulana et encore… Mais revenons à notre télévision à quatre chaînes et… éteignons-la, elle ne nous sert pas !

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...