RSS

L’Aïd, fête et déraison

23 août 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

L’Aïd, fête et déraison dans Contributions chemin_16 Mardi 23 Août 2011

Soug ennsa

Par Farida T.

L’Aïd, fête et déraison

Comment appréhender l’Aïd et surtout ses gâteaux au miel, au beurre et aux amandes aux formes et aux couleurs des plus inattendues sans trop de culpabilité? D’abord envers soi, pour tout ce que ces aliments comportent comme gras et comme sucre, puis envers des milliers d’Algériens qui n’en consommeront pas et des millions de Somaliens qui n’ont même pas de quoi survivre, eux. A dire vrai, la gabegie pantagruélique de cette fête va à contresens de toute la spiritualité et toute notion de  sacrifice du mois de jeûne qu’elle clôture.

Les derniers jours de Ramadhan transforment leur torpeur et leur léthargie en une incroyable dynamique savante mais qui aurait quelque chose de malsain: Tous les livres de recettes de gâteaux traditionnels sont chaque année dévalisés des étals de librairie: Notre culture est gourmande et ponctuelle mais très inspirée et tellement innovante. Des centaines de recettes sont inventées régulièrement, mêlant avec génie et subtilité fruits secs, miel, beurre, cacao et d’autres ingrédients tout aussi raffinés que succulents pour donner corps à de divines pâtisseries, tellement délicieuses que cela en devient culpabilisant. Certes, nous avons droit de festoyer la fin du Ramadhan; certes, nous avons le droit de préparer des gâteaux, mais, la démesure n’est-elle pas un péché en soi? Et la gloutonnerie et ses avides intempérances  qu’en pensent nos bonnes musulmanes qui ont prié tout le mois de Ramadhan et en plus avec les surérogatoires? Qu’en pensent les croyantes qui se sont bagarrées avec leurs hommes pour arracher le droit d’être plus proches de Dieu en allant à la mosquée ? Qu’en pensent les pourvoyeurs de fonds qui n’ont pas nourri leur prochain mais qui espèrent se gaver d’un appétit vorace de ces pâtisseries jusqu’au coma diabétique? Que peut-on éprouver lorsqu’on meurt de gourmandise quand certains de nos voisins qu’on feint d’ignorer, meurent de faim? Quelle est la force de ce péché si irrésistible, si captivante, si fascinante qu’il en devient toléré, banalisé et parfois loué.  Quelle est la portée existentielle qu’enrobent ces croissants au miel  pour les millions d’Algériens qui préfèreront s’endetter plutôt que de ne pas avoir leurs gâteaux aux amandes dès qu’ils aperçoivent le croissant de Chouel? Y aurait-il au fond du glaçage une question d’honneur en jeu ? Ou bien ne serait-ce qu bout du compte qu’un énième indice d’aisance et de confort que nous nous faisons un point d’honneur d’afficher à la face curieuse de nos «amis»  et nos connaissances. Qu’importe, notre insatiabilité n’est pas près d’être surpassée par notre vertu et l’éternel  dilemme entre la raison et la gourmandise aura encore de beaux Aïds devant lui.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...