RSS

3.02.L’âne d’or ou les métamorphoses

23 août 2011

1.Extraits

II. La maison s’ouvre avec violence, et des magistrats, des officiers, un flot de gens de toute espèce y fait soudain irruption. Sur l’ordre des magistrats, des licteurs me saisissent et m’entraînent. Toute idée de résistance était bien loin de moi. Nous n’étions pas hors de l’impasse,

que la population, déjà sur pied, nous suivait en foule, et quelle foule! Or, tout en marchant tristement, la tête inclinée vers la terre (j’aurais voulu être plus bas), il m’arriva de regarder de côté, et je fus frappé d’une circonstance étrange. De tant de milliers d’individus qui nous entouraient, il n’y en avait pas un qui ne parût pouffer de rire. Après qu’on m’eut fait faire le tour de toutes les places de la ville, comme à ces victimes que promène une procession lustrale pour conjurer quelque fléau, nous arrivons enfin au lieu ou se rendait la justice, et je me trouve en face du tribunal. Déjà les magistrats avaient pris place sur l’estrade, et l’huissier commandait le silence, quand, tout d’une voix, l’assemblée se récrie contre les dangers d’une agglomération si considérable dans un si étroit espace; et l’on demande que, en raison de son importance, la cause soit jugée au théâtre. La foule aussitôt prend les devants, et, en un clin d’oeil, l’enceinte du théâtre est encombrée. Les couloirs, les combles même sont envahis. Quelques spectateurs embrassent les piliers, d’autres se suspendent aux statues. Il n’y a pas jusqu’aux fenêtres et aux lucarnes où quelque curieux ne se montre jusqu’à mi-corps. L’intérêt de la scène étouffait tout sentiment de danger. J’avance toujours du pas d’une victime, entouré de mes gardes, qui me font traverser le Proscenium, et me placent au milieu de l’orchestre.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...