RSS

Nous ne sommes pas contraints à choisir mais contraint à passer l’examen de la vie.

22 août 2011

Contributions


Nouveau commentaire sur l’article #23691 « Société rationaliste ou société charlataniste  par Abdesselam Kadi* « 
Auteur    : Mour moug E-mail    : mourmoug@facebook.com
Commentaire:
Nous ne sommes pas contraints à choisir mais contraint à passer l’examen de la vie.

Après lecture de cet article «Société rationaliste ou société charlataniste par Abdesselam Kadi. Posté par http://www.bonjourdesougueur.unblog.fr le 18 août 2011 », je me permets de présenté ce drafting pour porter quelques remarques, autant que musulman, sur la manière dont ces informations ont étaient présentées. En effet, j’ai adhéré à quelques idées que l’auteur a présenté sur les raisons de la faillite de notre société musulman actuellement et pendant un certain temps de son histoire,

mais le document présente plusieurs insinuations et fausses interprétations si non des informations erronées.
En effet, la pensé salafiste, si j’ai compris de quoi il s’agit dans le document, est la celle ciblée par les critiques de l’auteur et d’une certaine façon, il a un peut raison, mais de là à inculper des grands hommes de la pensé islamique d’incompétences est faut. Oui, tous les hommes sont sujets à l’erreur.
Premièrement, accusé Muawya (radia Allahou anhou) d’avoir falsifié son histoire et formé le groupe « sunna wa el-djmaa » est une accusation non fondée. En faite, ce Kalifa que les Chiites détestent beaucoup est selon tous les livres de l’histoire un compagnon du prophète et l’un des écrivains du sait coran. Mais, d’autre part, il a était d’une certaine façon responsable du changement du mode de gouvernance de l’état des grand électeurs (Ahle el-hal wa el-akde) vers l’état monarchiste. Ce que je pense qu’il était forcé, n’ayant pas d’autres alternatives, en ce moment de l’histoire, pour stabiliser le jeune état musulman.
Deuxièmement, les penseurs tels que Ahmed Ibn Hanbal, Ghazali hamad, Ibn Teymia, leurs disciples et leurs sectataires représentent une école de la pensé islamique. Alors que El-Achaari représente une école de la doctrine fondatrice (mouatakad) ce qui n’est pas la même chose. D’autre part, d’après El cheikh Mohamed El-Ghazali l’autre école de la doctrine musulmane (Mutazila)  ou rationaliste d’après l’auteur n’est considérée groupe égaré que par les salafistes des temps modernes mais la majorité des  groupes musulmans les considères comme des gens qui ont étaient trop influencé par la philosophie Grec et qui ont trop donnés de liberté à la pensé humaine au détriment des saints  écrits et par conséquent ont rompu l’équilibre entre pensé humaine et les traditions (el-Maâkoul et el-Mankoul). Alors que les salafistes d’aujourd’hui, penchent pour tout saint écrit « el-mankoul » et donc font abstraction de la pensé, ce qui est ; faut puisqu’ils eux même se basent sur la pensé et le
s interprétations de certains savants musulmans « oulamas ».
Troisièmes, la majorité des écoles de la pensé musulmane disent que « El kdhaâ wa el-kadar » est une chose de croyance. Il faut se résigné à ce qui nous arrive comme étant la violenté de Dieu comme la mort, la maladie etc. L’amalgame, ici de l’auteur, est d’une part, la confusion entre la résignation à Dieu et la résignation aux hommes et d’autre part, ce qui est recommander est qu’on considère les événements qui nous arrivent pas comme une fatalité mais comme des examines de Dieu ; accepter l’examen c’est la résignation puis passer l’épreuve c’est nos choix. Autrement dit : l’homme est contraint « moudjbar » à subir l’examen mais il est libre de ses choix pendant l’examen est donc responsable de la note qu’il aura ; c’est aussi simple que cela.
Je termine par : la vie n’est en faite qu’une succession d’examens.

Voir tous les commentaires sur cet article:
http://nadorculture.unblog.fr/2011/08/18/societe-rationaliste-ou-societe-charlataniste-par-abdesselam-kadi/#comments

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...