RSS

Camorra chorba par El-Guellil

22 août 2011

Contributions

Comme promis, fidèle aux principes de «nosventres», je me rebranche sur la suite du programme de l’après ftour.



Après les vampire family et le générique où j’ai découvert qu’il y a même un nom étranger, deux personnages vaselinés de la glotte déblatèrent de la morale à quatre sous, prenant les téléspectateurs pour des débiles mentaux. Ça fait rire, ça aide la digestion, ça constipe les neurones et te facilite le transit aux toilettes.

Croyez-moi, il y a un lecteur qui m’a envoyé un mail, me demandant de quelle chaîne je parlais. Je lui ai répondu que c’était la trois, la nôtre trois, celle dont le logo est fait de points représentant « maqam echahid de riad el feth ».

- «T’es con yal Guellil de te fixer sur une chaîne dont le logo est fait de points de suspension». C’est sûrement un francophone, un communiste, un syndicaliste exilé dans les télés impérialistes ou un trabendiste qui travaille le cabas et le chaos économique. Un traître quoi.

Maaliche, j’ai mis ça sur le siame et j’ai pris mon « mâle » en patience. Donc après ces deux acolytes qui se font appeler « houa oua houa », lui et lui, on arrive à la caméra chorba. Là au moins c’est clair. Il y a quatre wilayas représentées. C’est pour l’équilibre régional. Quatre familles au service de « l’ânation ». C’est un travail bien torché. Bien rythmé, Quatre wilayas au service de « nosventres ». Là aussi c’est plein de sous-entendus. De la politique quoi! Là il n’y a aucun lien entre les quatre familles. C’est une manière de signifier la régionalisation. Si quand même il y a un lien. Aucune des quatre familles ne travaille. L’Algéroise est en camping, à Tunis, elle nage, bronze et s’empiffre. La famille kabyle est en voyage et attend un enfant qui, fatalement aura droit à la double nationalité. La Constantinoise, je ne veux pas lui chercher noise, sinon faudrait faire appel aux théories de Freud. Et l’Oranaise elle dort, se réveille, elle ne chante que des chinoiseries. Le générique est superbe ! Les acteurs nous viennent de haut. Ils tombent du ciel avec la caméra chorba, pour dévoiler une camorra chorka fi chkara.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...