RSS

CONNAÎTRE L’ISLAM Quel est le statut de la femme en islam ?

21 août 2011

Religion

                              L’ islam perçoit la femme, qu’elle soit célibataire ou mariée, comme un être indépendant qui a le droit de disposer de ses biens et de ses revenus sans avoir à en rendre compte à qui que soit (que ce soit son père, son mari, ou quelqu’un d’autre). Elle a le droit d’acheter et de vendre, de donner des cadeaux et de donner en charité, et elle dépense de son argent comme bon lui semble.

Lors du mariage, l’épouse reçoit, de la part de son mari, une dot dont elle dispose à sa guise, et elle garde son nom de famille plutôt que de prendre celui de son mari. L’islam encourage le mari à bien traiter sa femme, car le prophète Mohammed a dit: {Les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes.}1. Les mères, en islam, sont traitées avec beaucoup d’égard. L’islam recommande de les traiter de la meilleure façon qui soit. Un homme vint voir le prophète Mohammed et lui demanda: « Ô messager de Dieu, quelle est la personne qui mérite le plus que je lui tienne compagnie? » Le prophète répondit: {Ta mère.} L’homme dit: « Et qui encore? » Le prophète dit: {Ta mère.} L’homme demanda encore: « Et qui d’autre? » Le prophète dit: {Ta mère.} L’homme demanda de nouveau: « Et qui encore? » Le prophète dit: {Ton père.}2

La famille en islam

La famille, qui est la cellule de base des sociétés, est entrain de se désagréger. Le système familial islamique apporte un bon équilibre entre les droits du mari, de la femme, des enfants et des parents. Il cultive le comportement désintéressé, la générosité et l’amour dans un cadre bien organisé. La paix et la sécurité qu’offre une famille stable sont très estimés et sont considérés comme essentiels au développement spirituel de ses membres. Un ordre social harmonieux est créé à partir de l’existence de familles étendues et par la grande valeur que l’on attache aux enfants.

Comment les musulmans traitent-ils les personnes âgées ? Dans le monde islamique, il est rare de trouver des hospices de vieillards. L’effort requis pour prendre soin de ses parents au moment le plus difficile de leur vie est considéré comme un honneur et une bénédiction, et aussi comme une occasion de grandir spirituellement. En islam, il n’est pas suffisant de seulement prier pour nos parents; nous devons aussi agir envers eux avec une compassion illimitée, en nous rappelant que lorsque nous étions petits et faibles, ils nous ont préférés à eux-mêmes. Les mères sont particulièrement honorées. Quand les parents musulmans atteignent un âge avancé, ils sont traités avec compassion, gentillesse et désintéressement. En islam, servir ses parents est le deuxième devoir en importance après la prière, et c’est leur droit de l’exiger. Il est considéré comme méprisable de manifester de l’irritation envers les personnes âgées lorsque, sans que ce soit leur faute, elles deviennent difficiles. Dieu a dit: Et ton Seigneur a décrété: « N’adorez que Lui; et marquez de la bonté envers les père et mère: si l’un d’eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point: « Fi! » et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. Et par miséricorde, abaisse pour eux l’aile de l’humilité, et dis: « Ô mon Seigneur, faisleur, à tous deux, miséricorde puisqu’ils m’ont élevé lorsque j’étais tout petit ». (Coran, 17:23-24).

Notes:
(1) Rapporté dans Ibn Majah, #1978, et Al-Tirmizi, #3895.

(2) Rapporté dans Sahih Mouslim, #2548,et Sahih Al-Boukhari, #5971.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...