RSS

Chkara family par El-Guellil

20 août 2011

Contributions

              Moi aussi, comme tous les jeûneurs, je me branche sur  une des chaînes nationales. Mais moi, contrairement à eux, patriote que je suis, je ne zappe pas juste après l’annonce de la rupture par la voix douce du muezzin. Non moi, je me tape tout le programme. C’est tout simplement que moi, j’ai compris que les distribués dans la chkara nationale ne sont pas moins intelligents que nous. Détrompez-vous.

Leur production est bourrée de sous-entendus qui leur permettent de braver la censure. Tenez « Djémiii family ». Dans cette « syrie », tout s’articule autour d’une chkara qui tombe du ciel sur la tête d’une famille. Mais les propriétaires de la chkara ne voient pas cela d’un même œil. Ils veulent la chkara pour eux tous seuls. Alors on fait actionner l’Amérique et ses colombos. Msakhit, les scénaristes sketchistes dialna. Le pétrole qui nous vient du sous-sol est remplacé par la chkara qui tombe du ciel. Indirectement, ils insultent nos hôpitaux, ridiculisent nos médecins et nous disent, tout ça avec beaucoup de subtilité que ceux qui sont dans les châteaux sont des vampires et leur descendance des monstres. Si ce n’est pas très fort ça. Zappez ce billet ! Les scénaristes aussi comme elm houkouma, font appel aux documents filmiques de zmène pour justifier leur présence el youm. En tout cas, moi, tout ce qu’ils font ne me fait pas rire. Leur pitrerie me fait pleurer. Car pour faire rire, surtout après la chorba ou la hrira, il faut avoir du métier et non des entrées à la télé. Les pitreries font bâiller même les enfants.

La différence entre un clown et un pitre ? C’est que le clown fait rire, avec beaucoup de métier, parce qu’il est pathétique. Le pitre lui, fait rire parce qu’il est ridicule.

Et le ridicule n’a pas besoin de métier. Demain, on abordera la philosophie d’une autre «Syrie» où la chkara est prédominante.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...