RSS

05.Si l’Algérie m’était contée (5e partie) Par K. Noubi

16 août 2011

1.Extraits, K. Noubi

Une ville, une histoire

Résumé de la 4e partie : La reine a mis au monde une fille. Sa nourrice intervient aussitôt et elle la remplace par un petit paysan pour éviter que son père ne la tue.

En voyant le garçon dans son berceau, le roi est content.


— Voilà une bonne nouvelle, dit-il, nous allons fêter l’événement comme il se doit, en donnant au peuple de grandes réjouissances !
De grandes fêtes sont organisées dans tout le royaume. On égorge des centaines de bœufs et le couscous arrosé de miel coule à flots.
Le petit prince va être entouré de grands soins. Il reçoit les meilleurs précepteurs et les meilleurs cavaliers et guerriers qui vont l’entraîner à l’art de monter à cheval et au maniement de l’épée. Mais le garçon, qui n’est pas d’extraction royale, ne fait pas beaucoup d’efforts. Il est indolent et ne se préoccupe que de bonne chère et de plaisirs, au grand désespoir de son père. La reine ne met pas au monde d’autres enfants de sorte que le prince est le seul héritier.
Un piètre héritier, pense le roi, qui songe aussitôt à prendre une autre épouse, pour avoir un autre garçon, plus apte à le remplacer un jour.
Cependant, la fille de la reine grandit, chez la nourrice qui, pour veiller sur elle, a quitté le service de la reine.
Elle est d’une grande beauté et d’une grande intelligence. La nourrice, qui s’occupe d’elle comme si c’était sa propre fille, l’entoure de soins mais elle se garde de lui révéler la vérité sur ses origines.
De temps à autre, elle l’emmène au palais où sa mère peut la voir.
— Ma mère, dit-elle à la nourrice, comme la reine est bonne avec moi ! A chaque fois qu’elle me voit, elle me comble de cadeaux !
— Tu l’as dit, ma fille, c’est une femme très bonne !
— Le roi, en revanche, me semble un homme très dur !
— Il l’est, ma fille. Mais il faut reconnaître qu’il dirige un royaume et qu’il doit faire preuve de fermeté pour que l’ordre et la sécurité règnent.
Les années passent, le roi a pris plusieurs épouses mais aucune ne lui donne d’autre enfant mâle. Et lui ne se résout toujours pas à se faire remplacer un jour par le fils qu’il a : un garçon toujours indolent et sans envergure !
Un jour, alors qu’il est allé à la recherche d’une épouse, il passe devant la maison de l’ancienne nourrice de sa femme. La princesse, sa fille, qui revient de la fontaine, avec une cruche pleine d’eau, le croise.
Elle a maintenant seize ans et c’est déjà une femme accomplie : et bien qu’elle porte des vêtements grossiers, elle est d’une grande beauté…
Le roi la regarde, troublé.
— Qui es-tu ? lui demande-t-il
— J’habite dans cette maison, avec ma mère, dit-elle
Elle a reconnu le roi mais lui, qui l’a juste entrevue une ou deux fois, quand elle était enfant, ne se souvient pas d’elle.
— Je veux voir ton père, dit-il
— Hélas, dit-elle, il n’est plus de ce monde…
— Alors, je veux voir ta mère ! (A suivre…)

http://www.infosoir.com/edit.php?id=130803

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...