RSS

Touche pas à mon Bois!

15 août 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

Touche pas à mon Bois! dans Contributions chemin_16 Lundi 15 Août 2011

Pole&mic

Par Farida T.

Touche pas à mon Bois!

Affrontements, violence, assaut, trêve, blessés, tirs de balles, gaz lacrymogène,…est-il normal d’utiliser un véritable vocabulaire de guerre pour décrire le lancement d’un projet de construction d’un parking au Bois des Pins d’Hydra ? Non. Mais, à situation exceptionnellement anormale, vocabulaire anormalement adéquat.

Ce qui se passe réellement, c’est que les habitants de ce Bois centenaire s’opposent à ce projet. Ils veulent sauver leur Bois. Leur unique espace vert. Mais, apparemment, l’homme qui est à la tête de ce projet, ne le voit pas du même œil presbyte. Il n’aime pas qu’on lui résiste. Ce n’est pas un algérien lambda. C’est un homme puissant. Très puissant. Il a pu avoir un permis de construire de la wilaya d’Alger pour un projet de parking à niveaux en plein Bois d’Hydra qui constitue à ses yeux une assiette foncière comme il n’en reste plus. Une affaire en or. Une aubaine à ne pas rater. Il n’a même pas eu besoin d’enquête commodo incommodo. Il compte raser complètement ces arbres centenaires. Il a aussi les moyens financiers de le faire. Ou bien encore, il peut se servir des moyens de l’Etat pour cette opération. Ses moyens sont ceux de l’Etat. Il a la Police Nationale comme garde du corps. Il utilise aussi la brigade anti-émeutes. Il les autorise à utiliser l’école Fathma N’soumer pour camper. Il a donc aussi un grand pouvoir sur l’Education Nationale. Il peut tirer sur tout ce qui bouge, tout ce qui gesticule et dérange ses projets. Il ne craint pas les sanctions et il est encore moins intimidé par la LADDH. Il fait interpeller des perturbateurs. Il instaure le couvre-feu dans le quartier des Pins et fait arrêter les récalcitrants,  quitte à fracasser leurs portes pour aller les chercher. Il fait violer les domiciles par ses policiers devenus ses mercenaires. Il menace les opposants à son projet et les traîne très rapidement en justice, devant le tribunal correctionnel, qui malgré les centaines de millions de dossiers en souffrance qu’il traîne depuis des années, trouve le temps pour passer en priorité ultra urgente les plaintes de ce grand monsieur qui n’arrive pas à démarrer son chantier de la honte. Une justice à deux vitesses qui, en contrepartie, reporte sans cesse le référé introduit par le comité des habitants pour faire arrêter cette lamentable opération de déboisement. Ce puissant homme a apparemment également du pouvoir sur la justice. Alors qui est ce Goliath ? De tels comportements dédaigneux, de tels passe-droits affichés, de telles transgressions n’augurent de rien de bon. Bien des Goliath, des Tyrans et des Pharaons sont tombés en méprisant la force et la solidarité de millions de David et de Bouazizi.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...