RSS

121.Hommes et femmes au destin prodigieux (121e partie) Par K. Noubi

14 août 2011

1.Extraits, K. Noubi

Cela s’est passe un jour/ Aventures, drames et passions celebres
Hommes et femmes au destin prodigieux (121e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 120e partie : Frida découvre que Diego la trompe avec sa sœur cadette qu’elle a fait venir chez elle, elle est ulcérée, mais elle ne dit rien…

Cependant, l’arrivée à la maison bleue de Coyoacan, d’un personnage hors du commun, va changer l’atmosphère.
En effet, en 1937, Diego Rivera, qui a rompu avec les Bolcheviks, réussit, en faisant jouer ses connaissances, à obtenir l’asile politique à Léon Trotski, le père de la Révolution permanente, chassée de l’Urss par Staline.
Trotski, brillant théoricien du marxisme, président du Soviet de Pétersbourg en 1905, second chef, après Lénine de la Révolution russe, créateur de l’Armée Rouge, opposant à Staline, le dictateur communiste, qui a usurpé le pouvoir, a fui son pays et erre à la recherche d’une terre d’exil. Rivera et ses amis la lui offrent et Frida demande tout de suite qu’il vienne, avec sa femme Natalia, qui l’a suivi dans son exil, dans la maison bleue.
Entre Frida et le révolutionnaire russe, le contact s’établit tout de suite.
— Vous êtes chez vous, dit-elle au couple, vous pouvez y rester aussi longtemps que vous le voudrez !
L’offre s’adresse au couple mais c’est avant tout à Trotski que Frida pense. Sa femme, elle, lui est tout de suite apparue hostile et une certaine inimitié régnera tout le temps entre les deux femmes.
Avec Trotski, ce sont de longues soirées de discussions politiques et idéologiques auxquelles Frida prend part avec plaisir. Il faut dire que l’époque est tourmentée avec la montée des fascismes et le stalinisme en Europe. Diego défend le rôle des intellectuels dans les révolutions à venir mais Trotski s’oppose à cette idée et reprend ses idées de 1905, à propos de la révolution prolétarienne :
À la base de cette révolution, il y a le problème agraire. La classe ou le parti qui saura entraîner à sa suite les paysans contre les propriétaires nobles s’emparera du pouvoir. Ni les libéraux ni les intellectuels démocrates ne peuvent parvenir à ce résultat : leur époque historique est finie.
«Oui, dit-il, à quoi peuvent servir les intellectuels dans cette lutte permanente entre les classes laborieuses et les classes possédantes ?
— A éveiller ces mêmes classes laborieuses !
— Non, non, leur rôle est fini !»
Diego ne peut être d’accord avec cette position, Frida, elle, ne dit rien : elle écoute Trotski et boit ses paroles. En fait, l’homme l’intéresse plus que les idées…
Elle se rapproche de lui, Trotski éprouve pour elle la même attirance : il admire son intelligence, sa forte personnalité et son charme. Ils ne tardent pas à se lier : une liaison passionnée, disent les biographes, mais sur laquelle on a très peu de détails.
Le 7 novembre 1937, jour anniversaire de Trotski et de la Révolution bolchevique, Frida lui offre un autoportrait où elle s’est peinte sous son meilleur jour, avec cette dédicace qui fera grincer des dents Natalia Trotski et qui plongera dans l’étonnement Diego Rivera :
«A Léon Trotski, je dédie cette peinture, avec tout mon amour.»
Deux années, en août 1940, plus tard, Trotski sera assassiné à coups de pics de glace par un espion du KGB soviétique… (A suivre…)

http://www.infosoir.com/edit.php?id=130661

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...