RSS

Ramadhan ou la chasse à l’âne

13 août 2011

1.LECTURE

Le Carrefour D’algérie

Ramadhan ou la chasse à l’âne dans 1.LECTURE chemin_16 Samedi 13 Août 2011

Pole&mic

Par B. Nadir

Ramadhan ou la chasse à l’âne

Il est vénéré en Amérique latine et considéré comme le plus « utile » pour l’homme. En Argentine, on surnomme les bons joueurs et les plus « généreux » d’âne. Rien que tout récemment en Afrique noire, on est prêt à se séparer de sa femme mais pas de son baudet.  Chez nous et malgré ce qui se dit sur lui,

il vivait avec nous-mêmes s’il était le moins respecté et traité de tous les noms malgré ses loyaux services. Il était et sera toujours la risée des gens et des enfants, un butin de guerre puisque les Français sont les premiers qui l’ont qualifié de «débile ». Chez nous, on reconnaît qu’il a beaucoup contribué dans la guerre de Révolution en transportant sur son dos de lourdes et précieuses  cargaisons  et aussi des Hommes d’histoire. Mais, il n’a ni été honoré et même reconnu comme ayant fait mieux que plusieurs hommes pour la libération de notre pays. Au contraire, il a été maltraité et laissé pour compte dès que l’argent du pétrole a commencé à renflouer les caisses de l’Etat. Pire et durant la crise des années 90, il était pourchassé et abattu pour que sa viande se retrouve dans nos assiettes. Mieux, on ne disait pas que c’est l’âne qui nous procurait des protéines mais le bœuf. Un vrai scandale qui a poussé nos dirigeants à faire la guerre aux terroristes des ânes. Des têtes sont tombées, mais l’âne n’a jamais été laissé « libre ». Il est toujours inquiété alors qu’il ne demande ni reconnaissance, ni indemnité, sauf de le laisser  en paix. Mais voilà que cet animal, si doux et « servile », est pourchassé comme si la chasse du baudet était ouverte et que certains veulent l’exterminer en ce mois sacré comme s’il avait commis un grand péché ou trahi le pays. Péché, non. Trahison, non plus puisqu’il ne coopère que rarement avec  les terroristes d’Al Qaida car disposant de 4×4. Il n’est plus sollicité pour transporter des cargaisons au niveau de nos frontières. Son seul tort est qu’il vaut de l’argent.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...