RSS

Ma peur du divorce

11 août 2011

Non classé

Bonsoir, Saha Ramdankoum. Notre société traverse des étapes critiques et le taux de divorce augmente, tandis que celui du mariage est en considérable recul. J’ai connu une femme que j’aime beaucoup, nous allons nous marier en septembre et j’ai vraiment peur de l’échec. Comme tout le monde le sait, les couples qui divorcent sont de plus en plus nombreux. Selon vous, quelle en est la cause ? Auriez-vous des conseils à formuler ? Je vous remercie. Kader, 35 ans

Réponse : Le divorce a longtemps été l’objet d’une réprobation générale, il signait l’échec et le déshonneur des époux et de leurs alliés. Actuellement, divorcer est devenu une solution raisonnable et honorable puisque pour rester marié, il faut s’aimer. Alors, s’il n’y a pas ou plus d’amour, divorcer est un moindre mal. Le divorce est une maladie héréditaire, probablement parce que pour les enfants de divorcés, ce genre de comportement est «normal», «naturel». Il y a donc une évolution exponentielle, génération après génération du nombre de divorces, chaque divorce engendrant plein de bébés divorces. Les repères anthropologiques ont disparu : avant, les entremetteuses sélectionnaient les fiancés selon des critères assez précis, présentaient les jeunes gens et le tour était joué puisque chaque clan familial était d’accord. L’amour était subsidiaire, la reproduction était l’objectif. Si l’on s’aimait, tant mieux, sinon, on pouvait «s’amuser ailleurs» (surtout le mari), à partir du moment où le contrat (faire des enfants) était rempli. Quant aux conseils, il y en a autant que de couples, chacun ayant sa propre problématique. Dire aux «fiancés» (espèce en voie de disparition), ayez d’autres paramètres (sociologiques, caractérologiques, culturels) que l’amour est voué à l’échec. Dédramatiser, introduire le rire et ne pas hésiter à demander des conseils aux amis, aux ainés, aux psys restent des valeurs sûres. Bonne réussite dans votre couple ! Mme N. Amel

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...