RSS

La vérité est ailleurs… Par : Saïd Chekri

10 août 2011

Non classé

La vérité est ailleurs… Par : Saïd Chekri logo_imp
Edition du Mercredi 10 Août 2011

Editorial

La vérité est ailleurs…

 


Par : Saïd Chekri

Ahmed Ouyahia sent-il que son siège est désormais plus vacillant que jamais ? Telle est la question que ne manquent pas de se poser les observateurs qui fondent leur analyse sur un “incontournable et imminent” remaniement du gouvernement.

C’est contre toute attente que le gouvernement vient de publier un bilan semestriel de ses “réalisations économiques et sociales”, décliné secteur par secteur. Et pour cause : c’est là une première dans les annales de la gouvernance en Algérie.
Au-delà des chiffres largement contestables que les services du Premier ministre ont livrés dans le cadre de ce bilan, notamment ceux relatifs au logement et à l’emploi, il y a lieu de s’interroger autant sur les motivations de cette action… “révolutionnaire” que sur ses objectifs.
S’agit-il tout simplement de répondre aux critiques formulées par l’opposition à l’encontre du gouvernement ? Ou à celles adressées spécialement au Premier ministre et à son parti, plus ou moins directement mais sans cesse répétées, par le “grand frère” de l’Alliance présidentielle, le FLN, souvent reprises par l’autre allié, le MSP ? On sait que la cohésion et la solidarité, en dépit des déclarations de circonstance des uns et des autres, n’ont jamais été les points forts de ladite Alliance. Les déchirements au sein du trio ne datent pas d’aujourd’hui. Pourquoi donc une telle riposte aujourd’hui précisément ? Ahmed Ouyahia sent-il que son siège est désormais plus vacillant que jamais ? Telle est la question que ne manquent pas de se poser les observateurs qui fondent leur analyse sur un “incontournable et imminent” remaniement du gouvernement.
La Constitution, la loi et la pratique en usage n’obligeant pas le Premier ministre à une telle opération, tous ces questionnements et d’autres paraissent légitimes au regard de l’absence totale de raisons évidentes et apparentes pouvant expliquer logiquement la publication d’un bilan semestriel de l’action du gouvernement. D’autant que les “réalisations économiques et sociales” de l’équipe Ouyahia pouvaient être portées à la connaissance de l’opinion publique, dans le menu détail, par le biais des auditions des ministres par le chef de l’État. Le souci de la communication et de la transparence n’est donc pas à l’origine de cette première nationale. Une seule certitude, en définitive : la vérité est ailleurs…

http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=160694

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...