RSS

La mère des orphelines

10 août 2011

Contributions

Le Carrefour D’algérie

La mère des orphelines dans Contributions chemin_16 Mercredi 10 Août 2011

Pole&mic

Par B. Nadir

La mère des orphelines

Juste après les événements de janvier et les mouvements de protestation demandant le changement et la suppression de l’état d’urgence, le président Bouteflika avait réagi en mettant fin à cet état d’urgence et en instruisant la télévision à s‘ouvrir au public et aux partis politiques.

Tout récemment et avec les consultations sur la révision de la Constitution, les acteurs politiques ont mis l’accent sur le rôle de la télévision à jouer, en espérant qu’elle se transcende.  Le ministre de la Communication a beaucoup parlé de la modernisation de la télévision et du statut du journaliste. On a même parlé d’une nouvelle grille « spécial Ramadhan ». Malheureusement, notre télévision est  restée fidèle à sa réputation. Les programmes sont devenus médiocres et fatigants. On ne l’appelle plus « l’orpheline » mais plutôt « la mère des orphelines », car nous disposons de plusieurs « orphelines ». Voilà la réalité, notre télévision est boudée par des Algériens, car elle n’est pas à la hauteur des aspirations du peuple. Même les sketches sont médiocres. Une médiocrité qui pousse les Algériens de zapper et de « consommer » étranger. Aucun responsable n’a pu mettre un terme à cette « médiocrité ». Si vous ne nous croyez pas, suivez le JT pour vous rendre compte que notre« unique » a atteint le summum de la médiocrité. Et pour mieux se rendre à l’évidence, avant de voir le JT, faites un tour au Facebook, c’est le désert « politique ». Mieux, nos dirigeants nous parlent de démocratie et de l’ouverture des médias. Et pourtant, tous les acteurs politiques même le RND et le FLN veulent que notre TV change. Et c’est là où se confirme que personne ne veut une télévision ou radios libres car il n’y a pas de volonté politique pour le faire. Aujourd’hui, notre TV rend un mauvais service à l’Algérie et au pouvoir. Et portant, notre ENTV dépense des milliards. Mais où vont ces milliards ? Tout laisse croire que cette médiocrité est voulue.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...